Seule dans Raqqa : chronique de la vie quotidienne sous Daech

Publicité

Seule dans Raqqa : chronique de la vie quotidienne sous Daech

Par
Seule dans Raqqa
Seule dans Raqqa
© Getty - Fahma Adi / EyeEm

C’est une enquête foudroyante : l’histoire de Nissan Ibrahim, syrienne, musulmane et résistante dans une ville devenue "la capitale du diable". Née à Raqqa, professeur de philosophie, Nissan nous livre sur Facebook son journal de bord et son combat pendant 4 années de dictature meurtrière.

Que signifie être une femme en Syrie entre 2011 et 2015 ? À quoi ressemble la vie au temps des décapitations, des tortures, des bombardements ? Les posts sur Facebook de Nissan racontent la tragédie syrienne, la lutte d’un peuple contre deux machines de mort : le régime de Bachar Al-Assad et l'État islamique. Ce dernier n’a pas apprécié. En janvier 2016, Daech annonçait qu’elle avait été "exécutée". Elle avait 30 ans.

Présentation du livre Seule dans Raqqa de Hala Kodmani, paru en mars 2017 aux éditions Équateurs

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Hala Kodmani, journaliste franco-syrienne, elle couvre la situation au Moyen-Orient pour Libération, pour laquelle elle a reçu en 2013 le prix de l’Association de la presse diplomatique française (APDF). Ancienne rédactrice en chef de France 24 en arabe, ancienne attachée de presse de Boutros Boutros-Ghali à l’Organisation internationale de la francophonie et ancienne collaboratrice du délégué de la Ligue arabe à Paris. Fondatrice de l’association française "Souria Houria" (Syrie Liberté) et auteure de La Syrie Promise (Actes Sud, 2014).

Agnès Levallois, Vice-présidente de l’iReMMO, consultante et spécialiste du Moyen-Orient.

L'Invité idées de la Matinale
28 min