"Sexe, race et colonies" : choquer pour déconstruire

Publicité

"Sexe, race et colonies" : choquer pour déconstruire

Par

HISTOIRE | "Sexe, race et colonies" est un livre de photos qui dévoile les crimes sexuels commis dans les colonies. Il montre aussi comment cette domination sexuelle et visuelle s'exerce encore aujourd'hui. Mais certains dénoncent un livre "porno" qui humilie encore une fois les victimes de la colonisation.

C'est un ouvrage colossal, par son ambition et les moyens déployés. Son ambition : montrer comment les colonisateurs européens se sont approprié le corps des femmes indigènes, avec une banalisation des violences et des abus sexuels. Ses moyens : 1 200 images, des photographies du début du XXe siècle où des hommes blancs posent tout sourire, mais aussi des affiches des expositions coloniales ou des publicités sexualisant le corps des femmes noires.

Sexe, race et colonies a été écrit par un collectif d'historiens, dont Pascal Blanchard et Christelle Taraud, pour montrer comment cette domination sexuelle héritée de l'époque coloniale continue de s'exercer aujourd'hui dans les images les plus innocentes. 

Publicité
45 min

Mais si l'intention fait assez peu débat, le fait de rediffuser ces images faisant l'apologie de la domination raciste choque beaucoup. Doit-on montrer ces corps suppliciés pour dénoncer l'idéologie coloniale ou faut-il les cacher, par respect pour les victimes ?

52 min