Publicité

Sexe(s) et pouvoirs, baccalauréat, glacier et polar version spaghetti : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Le week-end dernier s'est tenu à la Sorbonne le forum "Sexe(s) et pouvoirs", dont les émissions ont été diffusées sur notre antenne ce vendredi. "C’est cette désirabilité du sexe qui fixe chacun de nous à l’injonction de le connaître, d’en mettre au jour la loi et le pouvoir", écrivait Michel Foucault. Le sexe, qu'il renvoie aux pratiques sexuelles ou à la pornographie, constitue en effet un enjeu de pouvoir : c'est la raison pour laquelle les révolutions sexuelles - et particulièrement l'avènement de la contraception - ont une dimension si profondément politique et féministe. En témoigne la récente affaire Weinstein : si elle a bel et bien replacé le rapport entre loi et sexualité au cœur du débat public, elle a plus encore interrogé les rapports de domination existants entre hommes et femmes. Où en est-on de l'égalité hommes-femmes ? Et quel est le coût, pour notre société, de ces inégalités ? Et finalement l'évolution des mentalités sur le sujet ne passe-t-elle pas - encore et toujours - par l'éducation ? Très bonnes écoutes. Pierre Ropert

COMPRENDRE

Des étudiants en plein examen du Baccalauréat.
Des étudiants en plein examen du Baccalauréat.
© AFP - MARTIN BUREAU

Passe ton bac d'abord. Dans le bac nouvelle formule, le contrôle continu représentera 40% de la note finale. Il n’y aura plus que quatre épreuves écrites : le français en classe de première, la philo en terminale, et deux autres épreuves en fonction du choix des élèves. Cette épreuve profondément remaniée va avoir des conséquences dès le début du lycée et à l’entrée dans l’enseignement supérieur. Mais cette réforme inquiète : les élèves les mieux dotés et les lycées les mieux côtés risquent d'être encore plus favorisés. (Du Grain à moudre, 39 min)

Evaluer le risque nucléaire. Comment fait-on la démonstration de la sûreté d’un projet nucléaire ? La question se pose après la parution d'extraits d'une thèse d’un jeune chercheur, salarié pendant trois ans de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs, qui explique comment, à défaut de pouvoir prouver scientifiquement l’innocuité du stockage en sous-sol des déchets nucléaires, l’Agence travaille désormais à la rhétorique qui permettra de convaincre les instances chargées de valider ou non un projet d’enfouissement. (Dimanche et après, 44 min) 

L'école des fans. Et si le principal danger qui guette Emmanuel Macron n'était pas tant l'âpreté de l'opposition, mais la pâmoison de la majorité ? Bien sûr, il y a l’effet de courtisanerie, mais pas seulement. Comment se  fait-il que des ministres semblent réfléchir non comme des ministres mais comme des miroirs -  des miroirs avantageux forcément pour le chef de l’État ? (Le Billet politique, 3 min)

APPRENDRE

Un glacier.
Un glacier.
- CC0 Creative Commons

Noces de glace. Un couple disparu depuis 75 ans dans le massif des Diablerets, dans le sud de la Suisse, a été retrouvé momifié le 21 juillet 2017 dans les neiges d'un glacier, à 2615 m d'altitude. Les corps parfaitement conservés gisaient proches l'un de l'autre, avec à leur côté des sacs à dos, une bouteille, un livre et une montre. Une vie conservée, arrêtée qui n’attendait que la fonte des glaces pour être racontée. (Une histoire particulière, 28 min)

Il n'y a pas d'arêtes dans... La Fabrique de l'Histoire consacre une série d'émissions à Lyon et  s'arrête sur un de ses grands mystères : les arêtes de poisson. Point question de gastronomie ici, mais d'un mystère souterrain sous la Croix Rousse. Les "arêtes de poisson" est un réseau de galeries creusé il y a des siècles sous la colline, officiellement découvert en 1959, dont les archéologues cherchent encore à comprendre l'origine. (La Fabrique de l'histoire, 52 min)

Résistance en réseau. Marie-Madeleine Fourcade fut la seule femme ayant dirigé un grand réseau de la résistance. Un réseau étendu à toute la France et riche de 1 500 agents, principalement issus de la fonction publique, de l’armée et des professions indépendantes, et composé de 25 % de femmes : nommée Alliance, cette organisation fut d’une redoutable efficacité. Une archive rare pour une femme exceptionnelle. (Les Nuits de France Culture, 1 h)

(RE)DÉCOUVRIR

Touché par Son Appendice Nouillesque, parodie de La Création d'Adam de Michel-Ange, est une représentation iconique du Monstre de spaghetti volant.
Touché par Son Appendice Nouillesque, parodie de La Création d'Adam de Michel-Ange, est une représentation iconique du Monstre de spaghetti volant.
- WikiCommons

Hasta Dente ! Pour la première fiction “native” de France Culture, spécialement produite pour le Web, suivez la loufoque enquête des policiers Matteo Razzoni et Karim Meziani, partis sur les traces d'une secte prônant l'avènement du "Dieu spaghetti volant". En enquêtant sur un meurtre, les détectives ne vont pas tarder à découvrir le pastafarisme, une religion parodique née en réaction aux théories créationnistes américaines, dont les adeptes pratiquent le "sacrifice rituel de bolognaise "... Une série audio à écouter au casque, idéalement, pour profiter de la spatialisation du son. (Hasta Dente !, 11 x 12 min)

Lignes de laine, "lignes de vie". Voilà presque soixante ans que Sheila Hicks travaille différentes matières pour ce qu'elles sont en propre ou pour les vibrations de couleurs qu'elles dégagent. Elle noue, enveloppe, plie et empile fils de laine et de coton. Un vaste aperçu de son oeuvre, non chronologique, est visible en ce moment, au centre Pompidou à Paris. (Par les Temps qui courent, 58 min)

Ecrire avec Maylis de Kerangal. "Je pense que je n’ai pu écrire que parce que j’ai lu. Si je ne lis plus, j’écris moins ou je n’écris pas. Tout se passe ensemble." Dans cette masterclasse, Maylis de Kerangal parle aussi bien de la naissance d’un livre que de sa pratique, elle nous plonge dans le processus de création de ses romans et livre quelques secrets de fabrication à l’usage de tous. (Les Masterclasses, 1 h)

LA CITATION

La citation du jour nous vient de Carlo Strenger, philosophe et psychanalyste, invité de La Grande Table pour discuter de son ouvrage Allons-nous renoncer à la liberté ? :

La démocratisation de l'information n'a jamais été aussi importante, mais en même temps la passivité des citoyens n'a jamais été aussi forte.

La session est finie pour cette semaine. Vous comptiez goûter à un repos bien mérité et vous affaler devant votre télévision ou vous détendre devant un jeu vidéo ? Gare, toutefois, à ne pas finir accro... Si tant est que ce soit possible ; car peut-on réellement parler d'addiction quand on en vient aux écrans ? La Méthode scientifique démêle le bon grain de l’ivraie. La bonne nouvelle, c'est que la question ne se pose pas quand on en vient à la radio, ne vous privez donc surtout pas. A la semaine prochaine.