Publicité

Simone Weil : “Argent, machinisme, algèbre ; les trois monstres de la civilisation actuelle”

Par
Penser la diversité du monde avec Simone Weil
Penser la diversité du monde avec Simone Weil
© Getty - Elyas Bakri / EyeEm

Face à une montée des revendications particularistes violentes et exclusivistes, comment penser ensemble l’universalité de l’humanité et la diversité du monde ? La pensée de Simone Weil peut nous y aider.

Il nous faut transposer les réflexions weilliennes concernant la notion d’universalité afin d’analyser les diverses problématiques actuelles entourant le "choc des identités". Face à une montée des revendications particularistes violentes et exclusivistes, comment penser ensemble l’universalité de l’humanité et la diversité du monde ? Comme le dit Simone Weil, "des obligations identiques lient tous les êtres humains, bien qu’elles correspondent à des actes différents selon les situations". Si la diversité entre les religions et les nations peut mener à des conflits, elle demeure un principe différencié de l’universel.

Nous sommes à une époque tout à fait sans précédent, et dans la situation présente l’universalité, qui pouvait autrefois être implicite, doit être maintenant pleinement explicite. Elle doit imprégner le langage et toute la manière d’être. 

Publicité

Penser la diversité du monde avec Simone Weil.

La condition humaine comme travail de perception, par Pascale Devette

48 min

Une conférence enregistrée en août 2017 dans le cadre du colloque "Simone Weil - Réception et transposition", sous la direction de Robert Chenavier et Thomas Pavel.

Pascale Devette, doctorante en cotutelle à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa (Canada) et en philosophie politique à l’Université Paris Diderot. Sa thèse : "L’humanisme pluriel et la relation tragique du singulier à l’universel: dialogue entre Albert Camus, Simone Weil et Hannah Arendt", interroge la tension entre l’universalité de la dignité humaine et la pluralité des êtres humains et des cultures.

59 min
30 min