Publicité

Sommes-nous trop nombreux sur Terre ?

Par
Sommes-nous trop nombreux ?
Sommes-nous trop nombreux ?
© Getty - MR.Cole_Photographer

En 2050, 10 milliards d’humains se partageront les ressources de la planète… Est-ce tenable ? Responsable de la crise du dérèglement climatique, l'espèce humaine va-t-elle devoir faire ce qu'aucune autre n'a jamais fait : décroître volontairement pour nous sauver ?

En effet, la croissance exponentielle de la population mondiale va bien nous conduire à partager la planète avec 10 milliards de locataires. Une telle population, voire surpopulation, pose des questions inédites en termes de partage des ressources alimentaires, d'approvisionnement en eau, et en énergie. Alors que nous ne parvenons pas à faire baisser nos empreintes carbone, l'idée radicale d'une baisse du nombre d'humains sur terre fait son chemin. Cette thèse soulève deux questionnements : d'abord est-ce raisonnable ? Ensuite est-ce souhaitable ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un entretien enregistré en mai 2020.

Publicité

Gilles Pison, démographe, professeur au Muséum national d'histoire naturelle.

"Pour que nature vive" est un podcast produit par le Muséum national d'Histoire naturelle et Création Collective, en partenariat avec le Ministère de la Transition écologique et solidaire dans le cadre de son programme "Biodiversité. Tous vivants !"  

Entretiens par Vincent Edin, enregistrements par Thibault Delage à l’Arrière Boutique, réalisation par Enky Wave.

Dans 18 ans
29 min
Matières à penser avec Dominique Rousset
45 min