Spectacle, BD, exposition... 5 idées pour votre week end

Publicité

Spectacle, BD, exposition... 5 idées pour votre week end

Par
Montage 5 idées pour votre week end 0812
Montage 5 idées pour votre week end 0812
- AND

Chaque vendredi, Arnaud Laporte et les critiques de La Dispute vous proposent une sélection de rendez-vous culturels pour votre week-end.

Toute cette semaine, les critiques de La Dispute ont une fois encore débattu pour vous du meilleur de l'actualité culturelle. Résultat de ces échanges en 5 récréations, une pièce de théâtre, une bande dessinée, une exposition, un roman et un film. Bonnes découvertes !

Un spectacle : “Tristesse et joie dans la vie des girafes”, une fable contemporaine pour petits et grands qui mélange les genres, emprunte les codes du conte dans un jeu d’équilibre ludique et jubilatoire

Tristesse et joie dans la vie des girafes
Tristesse et joie dans la vie des girafes
- Théâtre Sylvia Montfort

Girafe est une petite fille de 9 ans, et sa maman vient de mourir. Elle se console en regardant Discovery Channel jusqu’au jour où son père, artiste au chômage, ne peut plus payer l’abonnement. Accompagnée de son ours en peluche suicidaire, nommé Judy Garland, Girafe part en quête d’argent dans les rues de Lisbonne. De rencontres en frayeurs, la petite fille suit un parcours initiatique et met les adultes rencontrés face aux contradictions, à la violence et à l’absurdité de notre société. 

Publicité

Servi par la langue inventive et magnifique de Tiago Rodrigues, Thomas Quillardet use des artifices du théâtre pour jouer sur toute la palette des émotions. Grâce notamment à une utilisation fine et inventive de la matière sonore, nous accompagnons Girafe dans son périple, et retenons notre souffle jusqu’au final, où se mêlent tristesse et joie. Un spectacle tout public et pas seulement jeune public !

L'avis des critiques de La Dispute

Les acteurs ne font pas un numéro : ils campent leur rôle avec modestie. Philippe Chevilley 

Le texte est très cohérent et évite la mièvrerie. Lucile Commeaux 

La mise en scène de Thomas Quillardet est très inventive. Arnaud Laporte

La langue est habile, mais sur le fond, elle manque d'intelligence sur les questions sociales. Jean-Christophe Brianchon

L'avis des auditeurs :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Tristesse et joie dans la vie des girafes”, de Tiago Rodrigues, mise en scène Thomas Quillardet ; En tournée : 14 jan : Théâtre Paul Eluard, Choisy le Roi // 19 et 20 jan : Le Trident, Cherbourg // 25 et 26 jan : Théâtre Jean Lurçat, Aubusson // 30 et 31 jan : Théâtre de Vanves // 6 au 17 avril : Festival Terres de paroles, Normandie

La Dispute
55 min

Une bande dessinée : “Hip Hop Family Tree (1983-1984)",  troisième volet de la série déjà culte d’Ed Piskor sur les débuts du hip-hop aux Etats-Unis

Hip hop Tree Family
Hip hop Tree Family
- Ed Piskor // Papa Guede

Ed Piskor poursuit sa formidable exploration des racines du Hip-Hop. Ce troisième tome est comme les précédents ultra-documenté, graphiquement très réussi, et nous donne la furieuse envie d’écouter sa bande-sonore. Et si tous les manuels d’histoire prenait Piskor comme modèle ?

L'avis des critiques de La Dispute :

Ed Piskor raconte la grande histoire à travers des anecdotes passionnantes. Matthieu Conquet

Le livre se lit comme on écoutait ces disques : nerveusement, avec excitation. Hugo Cassavetti

Hip Hop Family Tree Tome 3, d’Ed Piskor, aux Editions Papa Guédé  

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La Dispute
56 min

Une exposition :  “Surface tension ”, l'artiste japonais Hiroshi Sugimoto vous invite à un voyage dans le temps a travers la contemplation de ses images de mers.

Hiroshi Sugimoto, surface tension (vue de l'exposition)
Hiroshi Sugimoto, surface tension (vue de l'exposition)
- Galerie Marian Goodman

Hiroshi Sugimoto a présidé lui-même à l’accrochage des ses oeuvres dans les beaux espaces de la Galerie Marian Goodman. Le résultat est une promenade fascinante dans les paysages marins du photographe japonais, qui joue avec les rythmes chromatiques, souvent aux limites de l’abstraction. Une exposition idéale pour les contemplatifs.

L'avis des critiques de La Dispute : 

Ces photographies sont prises entre un passé immémorial et un futur indistinct. Anaël Pigeat

Une fois au cœur de ces photos on se retrouve seul et on se rend compte de l'impossibilité d'enfermer la nature, l'océan qui dépasse le cadre.  Jean-Christophe Brianchon

On est toujours pris dans une suspension : ces photographies nous placent dans la lévitation d'un "entre". Corinne Rondeau

Hiroshi Sugimoto “Surface tension”__, à la Galerie Marian Goodman, jusqu’au 22 décembre

Un roman : "L'avancée de la nuit", une histoire d'amour hanté par le souvenir de la guerre en bosnie

L'avancée de la nuit // Jakuta Alikavazovic
L'avancée de la nuit // Jakuta Alikavazovic
- L'Olivier

Ce livre est l’un des grands oubliés des prix littéraires (avec ceux de Monica Sabolo et Chantal Thomas). Vengez-la (vengez-les) en achetant son (leurs) livre(s). Car si il y a des choses et des êtres à jamais perdus, L’avancée de la nuit nous montre aussi ce qui peut être sauvé.

L'avancée de la nuit”, de Jakuta Alikavazovic, aux éditions de L'Olivier

La Dispute
55 min
Par les temps qui courent
59 min

Un film : “Santa & co”, un conte de noël signé Alain Chabat

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Au Japon, Alain Chabat serait déjà devenu un Trésor National Vivant. Le maître de l’humour à froid, clown blanc et trash à la fois, est devant et derrière la caméra pour ce nouveau film, ce qui équivaut pour les spectateurs à un double plaisir. Ne le boudez pas, ou vous serez privés d’un bien beau cadeau!

Santa & co”, d’Alain Chabat (sortie le 6 décembre)

En savoir plus : Les Carrières de Johnny
La Dispute
55 min