Publicité

Spinoza : “La haine doit être vaincue par l'amour et la générosité”

Par
L’Éthique de Spinoza
L’Éthique de Spinoza
© Getty - Estersinhache fotografía

Spinoza consacra sa vie à la recherche de la vérité, du bien-être moral et de la liberté. Il s'efforça également de définir sa conception de la "vraie religion" et sa vision d'un État laïque et tolérant. Spinoza et la vie des autres : l’éthique de l’"Éthique".

Jusqu’à une date récente, l’Éthique de Spinoza n’était guère envisagée sérieusement comme un traité sur l’éthique. Steven Nadler s’intéresse aux détails de la philosophie morale de Spinoza concernant la manière dont les autres êtres humains doivent être traités, et plus particulièrement la manière dont l’égoïsme strict de sa théorie de la motivation conduit logiquement néanmoins à traiter les autres avec bienveillance et attention éthique.

Si l'on s'accorde aujourd'hui à voir en Baruch Spinoza l'un des philosophes les plus importants de tous les temps, on ne saurait oublier qu'il fut de son vivant l'un des penseurs les plus révolutionnaires et les plus controversés. Né dans une famille de négociants juifs portugais installée à Amsterdam, Spinoza fut banni, jeune homme, de la communauté séfarade, semble-t-il pour ses opinions jugées hérétiques. 

Publicité

L’"Éthique" de Spinoza est-il éthique ?

54 min

Une conférence enregistrée en 2012.

Steven Nadler, professeur de philosophie, University of Wisconsin, Madison, auteur notamment de Spinoza.

En savoir plus : L'Ethique de Spinoza