Publicité

Sunnites et chiites : pourquoi tant de haines ?

Par
"Bataille de Kerbala" par Abbas Al-Musavi
"Bataille de Kerbala" par Abbas Al-Musavi
- Wikimedia Commons

On caractérise les relations entre les sunnites et les chiites, comme une guerre sans fin qui durerait depuis plus d’un millénaire. Elle aurait pour fondement des haines liées à des divergences à propos de la succession du prophète Mahomet. Or, au cours de l’histoire, ces controverses ont fluctué...

Aujourd’hui, la rivalité entre l’Arabie saoudite et l’Iran s’est substituée au conflit entre les Ottomans et les Safavides au XVIe siècle. Elle internationalise et lie entre eux des conflits locaux qui étaient indépendants, introduit des enjeux religieux dans des luttes politiques, rigidifie des identités confessionnelles fluides. Sunnites et Chiites : histoire politique d'une discorde.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en décembre 2017.

Publicité

Laurence Louër, professeure associée à Sciences Po, rattachée au Centre de recherches internationales (CERI), elle a été consultante permanente au Centre d'analyses et de prévisions du ministère français des Affaires étrangères entre 2004 et 2009, ainsi que rédactrice en chef de la revue scientifique "Critique internationale" entre 2006 et 2016, auteure de Sunnites et Chiites - Histoire politique d'une discorde

Hamit Bozarslan, conseiller de la rédaction d'"Esprit", docteur en histoire et en sciences politiques, maître de conférence et directeur d'études à l’EHESS, il a co-dirigé l’IISMM (Institut d’Études de l’Islam et des Sociétés du monde musulman) entre 2002 et 2008, il est également membre du comité de rédaction des revues "Cultures et Conflits" et "Critique internationale".

59 min