Publicité

Sur la piste des étoiles

Par
A la poursuite des étoiles
A la poursuite des étoiles
© Fotolia

Les étoiles que nous regardons sont anciennes, certaines sont déjà mortes depuis 800 ans. Et les étoiles filantes ne sont pas des étoiles, mais des poussières de comètes. Histoire de la naissance des étoiles par Jérôme Perez, astrophysicien.

Jusqu’à la fin du mois d'août nous traversons les Perséidese,,certaine , ces pluies d’étoiles filantes visibles dans l’atmosphère. Les étoiles filantes ne sont pas des étoiles mais plutôt des confettis de comètes qui brûlent de mille feux en entrant dans l’atmosphère terrestre. Les deux meilleures périodes dans l’année pour les observer sont août et novembre. A l'occasion du Festival d'Astronomie de Fleurance, rencontre avec Jérôme Prez est professeur d’astrophysique théorique à l’université de Paris-Saclay, enseignant à l’Ensta Paristech.

"Une étoile est le résultat d’un équilibre entre deux pressions antagonistes : l’une créée par la gravitation, qui a tendance à faire s’effondrer l’étoile sur elle-même ; et à l’intérieur de l’étoile il y a un matériau, en général un gaz, qui a une certaine agitation thermique. Cette agitation thermique crée une pression qui retient la gravitation et l’empêche de s’effondrer. L’équilibre entre ces deux pressions antagonistes donne lieu à une étoile".

Publicité

L'interview du professeur Jérôme Perez

Qu'est-ce qu'une étoile ?

Une étoile est un objet commun dans l’univers, car elle se constitue à partir d’hydrogène et ce n’est pas ce qui manque, notamment dans notre système solaire. L’hydrogène a tendance à se regrouper et à se mettre en paquets sous l’influence de la gravitation. Quand le nuage de gaz devient trop lourd pour se supporter, il s’effondre. En se comprimant, ce gaz se réchauffe, la pression cinétique apparaît et contrebalance la gravitation pour former une étoile.

La naissance des étoiles

Difficile de savoir qui se forme d’abord : les étoiles ou les galaxies (vaste ensemble d’étoiles et de matières interstellaires).Toutes les étoiles que nous voyons sont dans la Voie Lactée, c’est-à-dire notre système solaire, notre Galaxie. Nous habitons sur la planète Terre, qui tourne autour du Soleil, l’une des étoiles de la voie lactée.

Les étoiles ont une durée de vie supérieure évidemment à celle du genre humain, ou des civilisations. Leur durée de vie est au minimum d’un millier voire des dizaines de milliers d’années. Les petites étoiles ont une durée de vie plus importante : les grosses étoiles ont une vie plus brève. Notre soleil a déjà quatre milliards et demi d’années et il a peu évolué. Une étoile produit une grande quantité d’énergie, mais quand il n’y a plus d’hydrogène se transformant en hélium puis en photons. C’est une fusion thermonucléaire. Nous mettons sept minutes à recevoir la lumière du soleil, mais le photon qui l’a produite a mis 100 000 ans depuis la surface du soleil à arriver sur Terre sous forme de lumière. Et une pépinière d’étoiles c’est l’endroit où ces nuages d’hydrogène s’effondrent pour former des étoiles.

A réécouter : Dernières nouvelles de l'Univers - L'origine de l'Univers, des étoiles et des galaxies

L’observation de la surface des étoiles, une espérance scientifique

Pour l’instant, si avec les observatoires terriens il est possible d’observer certaines planètes et même leur surface, c'est impossible pour les étoiles. Mais la science progressant, ce sera possible avec les observatoires interférométriques de nouvelle génération. Cela consiste à combiner la lumière de plusieurs télescopes pour obtenir une image plus fine de ce qui est observé, comme avec un observatoire géant.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et le saviez-vous ? Les étoiles filantes ne sont pas du tout des étoiles !

Comme l'explique Jérôme Perez dans la vidéo ci-dessus, à partir de 8'20", les étoiles filantes sont 

de petits morceaux de comètes ou d'objets encore plus compliqués, de quelques centimètres, qui en croisant l'orbite de la Terre, en entrant dans l'atmosphère, brûlent.

Pluie d’étoiles filantes en novembre 2001 autour du pole sud
Pluie d’étoiles filantes en novembre 2001 autour du pole sud
© AFP - F.Espenak / Leemage

Ces objets se déplacent à 20 ou 30 kilomètres par seconde et brûlent donc par frottement et émettent un jet de lumière que l'on voit et que l'on appelle des étoiles filantes. En fait :

C'est la fin de la vie d'un petit caillou perdu du système solaire qui vient mourir en entrant dans l'atmosphère terrestre.

Quant à leur périodicité à certains moment de l'année, comme en août, elle est liée à l'orbite périodique de la Terre.