Portrait de Temple Grandin
Portrait de Temple Grandin

Temple Grandin l'interprète des animaux

Publicité

Temple Grandin, l'interprète des animaux

Par

Grâce à son trouble autistique, Temple Grandin est la première personne à avoir pensé les lieux d'élevage du point de vue du bétail.

Si vous mangez du bœuf élevé dans de bonnes conditions, c’est aussi grâce à elle. Chercheuse en zootechnie, professeure à l'université d'État du Colorado, militante, inventrice, elle est aussi la première personne autiste à avoir décrit son vécu. Voici comment Temple Grandin a su utiliser son trouble autistique pour révolutionner la vie des animaux.  

Une connexion avec le monde animal

À 6 mois, Temple Grandin refuse les étreintes de sa mère.  À 3 ans, elle ne parle pas, se comporte de manière violente et obsessionnelle. Adolescente elle est envoyée dans une institution qui favorise les liens entre enfants et animaux.
Elle y observe le bétail pendant des heures et se fascine pour le travail à ferrer, une machine utilisée pour l’administration de vaccins aux vaches. Elle invente et construit une machine similaire pour humain. La sensation de pression lui procure un apaisement immédiat.

Publicité
Le travail à ferrer permet d'immobiliser tranquillement un bovin le temps de ces soins.
Le travail à ferrer permet d'immobiliser tranquillement un bovin le temps de ces soins.
© Getty

Elle étudie les sciences animales à l’université et comprend que sa sensibilité est différente de celle de la plupart des gens. 

Je pense en images, pas en paroles. Temple Grandin, professeure en zootechnie

C’est cette approche qui lui permet de comprendre le ressenti des animaux qui eux pensent en sons, en odeurs, en images …  

L’autisme est une sorte de stade intermédiaire entre l’animalité et l’humanité, ce qui met les gens comme moi dans une position idéale pour traduire "le langage animal" dans notre langue. Temple Grandin, professeure en zootechnie

Des inventions qui privilégient le bien-être animal

Dès les années 1960, elle est la première à se mettre à leur place. Elle anticipe ce qui peut les effrayer ou les stresser et invente de nouvelles installations pour leur bien-être :  des circuits qui respectent la tendance naturelle des bovins à suivre des courbes, des matières antidérapantes, des lieux dénués d'objets qui les effraient.  

Portrait de Temple Grandin avec son habituel habit de cow-boy, 2012.
Portrait de Temple Grandin avec son habituel habit de cow-boy, 2012.
© Getty

Quand j’imagine un nouvel équipement, je peux faire une simulation digitale dans ma tête comme en réalité virtuelle. Temple Grandin, professeure en zootechnie

À 33 ans, Temple Grandin fonde une société militante de conseil en élevage qui privilégie le bien-être animal. 

Ses installations sont d’abord moquées par les industriels. Mais les résultats sont là :  les bêtes sont moins stressées et se blessent moins, ce qui facilite le travail des éleveurs. Ses idées sont reprises et son nom devient un label.  

Macdonald's ou Burger King font appel à ses services pour s’assurer que le bien-être animal est pris en compte chez leurs fournisseurs. Par crainte de perdre leur clientèle, les éleveurs s'adaptent. Les inventions de Temple Grandin sont aujourd’hui utilisées dans plus de la moitié des élevages américains.

L'autisme vu de l'intérieur

Forte de ses résultats, Temple Grandin prend confiance en elle. Elle est la première personne à écrire sur sa vie d’autiste "de l’intérieur". Publiée en 1986, son autobiographie a aidé la compréhension du trouble autistique dans le monde entier.

Quand on pense par images, la manière de former un concept est de mettre des images spécifiques dans des boîtes dans le cerveau. Temple Grandin, professeure en zootechnie

Sa machine à câlins est utilisée dans des institutions pour apaiser l'anxiété et la tension d’enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme.

Temple Grandin a publé plusieurs livres sur sa vie en tant qu'autiste.
Temple Grandin a publé plusieurs livres sur sa vie en tant qu'autiste.
© Getty

Elle a publié des essais et plus de 300 articles de recherches sur l’autisme et sur le bien-être animal.  

Temple Grandin est la seule personne à être récompensée à la fois par les défenseurs du bien-être animal et par les industriels.  

Son approche "Different, not less" [différent, pas inférieur] est devenu un slogan repris par des dizaines d'associations à travers le monde.