Publicité

Temps scientifique, van Gogh, Pascal Quignard et Esther Duflo : la Session de rattrapage

Par
La session de rattrapage du samedi 12 septembre
La session de rattrapage du samedi 12 septembre
© Getty - France Culture

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous ici pour recevoir la Session de rattrapage chaque semaine par mail.

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Prenez une feuille de papier, interro surprise ! Samedi 12 septembre, la rentrée est déjà bien entamée, il est temps de tester nos connaissances. Et ça commence avec des chiffres… Cette semaine, ils étaient au centre de toutes les préoccupations, sanitaires d’abord, avec Nicolas Martin, qui interroge la lecture des données récoltées depuis le début de la crise pour Radiographie du coronavirus. Des chiffres aussi plus difficiles à interpréter, comme ceux de la violence, avec en toile de fond une polémique sémantique. Enfin, si tous ces chiffres ont fini par nous donner le tournis, pourquoi ne pas nous tourner vers des données plus aléatoires : celles des astres ? En ce “temps troublé” décrit par Lionel Jospin, entre un plan de relance d'envergure, le témoignage douloureux des survivants de janvier 2015 et des doutes quant à l'existence d'une deuxième souche de Covid-19, nous tenterons de retrouver un peu de légèreté en compagnie d'Hubert Reeves. Bonnes écoutes ! Alexia Colone

COMPRENDRE

Test PCR Covid-19
Test PCR Covid-19
© AFP - Joseph Prezioso

Piqûre de rappel. Il y a déjà six mois, l’OMS déclarait l’urgence pandémique internationale. Le Covid-19 a fait au moins 890 000 morts dans le monde depuis son apparition. Comment éviter que l’épidémie redevienne incontrôlable dans les prochaines semaines ? Combien de temps faudra-t-il patienter en appliquant les gestes barrières avant l’arrivée d’un vaccin ? Le temps scientifique et la recherche vaccinale se sont-ils accélérés avec la crise du coronavirus ? (L'Invité(e) des Matins, 42 minutes)

Le roi est mort. Depuis plusieurs semaines, les manifestations se succèdent en Thaïlande pour demander davantage de démocratie. Fait notable dans cette monarchie où la personne du roi est sacrée : le monarque et le système sont pour la première fois ouvertement critiqués. (Cultures Monde, 58 minutes)

Mémoire. La guerre d'Algérie demeure irréconciliée. Au-delà des récits officiels, le souvenir familial se transmet ou se dissimule dans l'intimité. Silencieux ou non, ces témoignages multiples voire concurrents participent d'une histoire douloureuse. Points de départ d'une histoire collective ? (Le Temps du débat, 39 minutes)

APPRENDRE

Portrait de Vincent Van Gogh (1853-1890) par son ami John Peter Russell (1858 - 1930), Paris, 1886
Portrait de Vincent Van Gogh (1853-1890) par son ami John Peter Russell (1858 - 1930), Paris, 1886
© Getty - Heritage Images

Vie d'artiste. Une vie brève et tourmentée, une œuvre sidérante par sa beauté et sa force de surgissement, telles sont les données du mythe qui entoure le peintre Vincent van Gogh. Parcours biographique d'une très grande figure de l'histoire de l'art. (La Compagnie des œuvres, 59 minutes)

Vieux comme le monde. Qui de l’œuf ou de la poule a fait son apparition en premier ? Ce paradoxe mène finalement à une question philosophique essentielle : à quoi sert de connaître ses origines ? (Les Chemins de la philosophie, 57 minutes)

Femmes oubliées. Guerrières, combattantes, preuses, chevaleresses ont, depuis le Moyen Âge, nourri nos imaginaires littéraires et iconographiques. Certaines de ces femmes ont bien existé, intégrant parfois des ordres combattants et des bataillons de croisés. (Le Cours de l'histoire, 50 minutes)

(RE)DÉCOUVRIR

Pascal Quignard
Pascal Quignard
© AFP - MANOOCHER DEGHATI

À livre ouvert. Pascal Quignard sort en cette rentrée littérair_e L'Homme aux trois lettres_, publié chez Grasset, 11e tome du cycle Dernier Royaume. Aujourd'hui retiré de la vie publique, l'écrivain mène une vie de solitude, de lecture, de musique et d'écriture. (La Grande table culture, 27 minutes)

Électrisante. Avant l'hommage rendu à son œuvre le dimanche 13 septembre dans le cadre du festival ManiFeste de l'Ircam au Centre Pompidou, retour avec Éliane Radigue sur son processus de création, celui d'une artiste pionnière de la musique électro-acoustique aujourd'hui reconnue à l'internationale comme une compositrice incontournable de la musique concrète et de la musique drone. (Affaires culturelles, 55 minutes)

France meurtrie. Entretien avec le dessinateur Bastien Vivès et le scénariste Martin Quenehen pour la parution de leur bande dessinée, Quatorze juillet, aux éditions Casterman. Dans une France traumatisée, l'histoire de la rencontre entre Jimmy, un jeune gendarme qui s'ennuie dans un village du Vercors et rêve d'action, et Vincent, un peintre parisien qui vient de perdre sa femme dans un attentat, et emménage avec sa fille Lisa. (Le Réveil culturel, 23 minutes)

LA CITATION

Esther Duflo, prix Nobel d'économie 2019 et co-auteure de l'ouvrage _Économie utile pour des temps difficile_s (avec Abhijit V. Banerjee, Seuil, 2020), était l'invitée d'Olivia Gesbert dans La Grande table idées, lundi 7 septembre, pour répondre à la question du rôle de l'économiste dans la cité en temps de crise :

Je pense que les économistes ont été plus écoutés aujourd'hui qu’à une époque, en particulier la grande époque de Reagan où dominait une vision de l’économie très caricaturale mais très puissante, et qui domine encore la perception des économistes ainsi qu'une partie de leurs recommandations dans l’espace public. (...) Avec "Économie utile pour des temps difficiles", on a voulu se faire les messagers d’une profession beaucoup plus riche que l’image qu’on en a généralement. Esther Duflo   

Ici s'achève la session de rattrapage. Nous nous quittons avec une dernière interro surprise en compagnie de Rachid Santaki et de sa Dictée géante. À vos stylos pour tenter de faire un sans-faute avec cet extrait de La Peau de chagrin d'Honoré de Balzac. A la semaine prochaine !