Publicité

The Beatles : un enregistrement inédit révèle qu'"Abbey Road" n'était pas l'ultime album

Par
Les Beatles dans les studios EMI à Abbey Road en 1967
Les Beatles dans les studios EMI à Abbey Road en 1967
© Getty - BIPS

Le fil culture. On pensait tout savoir sur les Beatles, notamment les raisons de leur séparation, mais des enregistrements inédits découverts récemment par l’historien Mark Lewisohn, spécialiste du groupe, offrent une nouvelle perspective sur la fin des Fab Four.

L’album Abbey Road est le testament des Beatles. Il venait couronner le sommet d'une carrière extraordinaire. La fameuse pochette les représente tournant le dos à leur studio, une face B prenant la forme d'un medley magistral s'achevant sur un "The End" endiablé. Jusqu’ici, on pensait qu’à sa sortie en septembre 1969 la décision était déjà actée dans la tête des Fab Four. A l'origine ? Une succession de désaccords et surtout l’arrivée de Yoko Ono, la compagne de John Lennon, jugée trop présente dans les studios d’enregistrement, trop intrusive et à l’origine de tensions.

Enregistrer la séance de travail pour avancer "Abbey Road" en l'absence de Ringo Starr 

Cela ne s’est pas du tout passé comme cela. Une cassette audio que vient d’exhumer l’historien Mark Lewisohn, spécialiste des Beatles, réécrit une partie de l'histoire : au moment de l'enregistrement, les Beatles ne savaient pas que cet album serait l'ultime. 

Publicité

Nous sommes le 8 septembre 1969, à Londres, dans les locaux de la maison de disque des Beatles. Ringo Starr est à l’hôpital, et le groupe décide d’enregistrer les échanges pendant une réunion de travail pour qu’il puisse assister aux avancées. "Ringo, tu ne peux pas être ici, mais c’est pour que tu puisses entendre ce dont nous discutons" dit Lennon. Le ton est très détendu et premier choc, les Beatles parlent de leur prochain disque. Lennon propose que lui, Paul et George aient droit à quatre chansons chacun sur le nouvel album, et deux pour Ringo. "Je croyais que les chansons de George n'étaient pas très bonnes jusqu'à cet album", rétorque un Paul qui a l'air fatigué (ou sous influence), selon The Guardian.

59 min

Là, deuxième choc, on entend Paul McCartney dire que jusqu’à très récemment, il trouvait les compositions de Georges Harrisson franchement pas terribles : "Jusqu’à cet album, je pensais que les chansons de George n’étaient pas si bonnes que ça", dit-il sur l’enregistrement. Harrison – qui a notamment signé deux titres tout de même emblématiques, "Something" et "Here Comes the Sun" – répond pour sa défense : "Ce n’est qu’une question de goût (…) Les gens ont aimé mes chansons."  S’ensuivent des discussions animées sur les compositions des uns, des autres, puis des critiques de John Lennon à l’encontre de Paul qui vont effectivement aboutir quelques mois plus tard à la séparation.

8 min

Cet enregistrement ne contredit donc pas les nombreuses histoires sur les tensions entre les quatre membres du groupe, mais invalide l'idée selon laquelle les Beatles savaient, en enregistrant "Abbey Road", que ce serait l'ultime album.