Théâtre, cinéma, exposition... trois idées pour votre week-end

Publicité

Théâtre, cinéma, exposition... trois idées pour votre week-end

Par
Femme devant le coucher de soleil de Caspar David Friedrich
Femme devant le coucher de soleil de Caspar David Friedrich

Une comédienne au sommet de son art, une élégie picaresque, une exposition en remède à la grisaille : chaque vendredi, l'émission La Dispute vous propose une sélection de rendez-vous culturels pour vos week-ends.

Retrouvez chaque samedi la sélection du meilleur de La Dispute ! Ecoutez les émissions avant ou après avoir fait vos choix, et partagez vos impressions critiques sur Twitter ou Facebook.

Brûlez-la ! de Christian Siméon, mise en scène de Michel Fau

"Brûlez-la", de Christian Siméon, mis en scène par Michel Fau
"Brûlez-la", de Christian Siméon, mis en scène par Michel Fau
- Stéphane Trapier, Théâtre du Rond-Point

Zelda Fitzgerald, internée à l’hôpital psychiatrique Highland d’Asheville, où elle mourra dans un incendie à l’âge de 47 ans, revient sur sa vie, et sur son grand amour, l’écrivain Francis Scott Fitzgerald. Pas étonnant que Michel Fau ait eu envie de mettre en scène Claude Perron, une comédienne hors-norme qui dégage une folie douce et singulière, alliée à une précision de jeu remarquable, tout comme son metteur en scène. Impériale de bout en bout, elle porte très haut l’art de la comédie… et de la tragédie, avec une élégance qui est sans doute celle du désespoir. L'avis des critiques de la Dispute

Publicité

Brûlez-la !, de Christian Siméon, mise en scène signée Michel Fau, avec Claude Perron, Bertrand Schol, au Théâtre du Rond-Point jusqu'au 19 juin.

Bella e Perduta de Pietro Marcello

Un berger qui protège bénévolement un palais abandonné dans la région de Naples, un bufflon sauvé de l’abattoir et doué de raison, un Polichinelle émergeant du Vésuve pour jouer l’intercesseur entre les vivants et les morts, sont quelques uns des personnages de ce poème cinématographique, fable élégiaque d’une grande beauté mélancolique qui traverse les paysages de l’Italie et les maux qui affligent la péninsule : malhonnêteté, spéculation et utilitarisme extrême. Par une des figures les plus audacieuses du renouveau du cinéma italien, Pietro Marcello, déjà remarqué en 2010 pour La Bocca del Lupo. L’avis des critiques de la Dispute

Bella e Perduta de Pietro Marcello, en salles depuis le 1er juin

Merci Raymond par Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris

"Merci Raymond par Bertrand Lavier"
"Merci Raymond par Bertrand Lavier"
- Monnaie de Paris

Bertrand Lavier signe l’exposition la plus joyeuse et la plus inventive de la saison, en rendant hommage à son complice et collègue Raymond Hains. Si son aîné est mort il y a 10 ans, Lavier lui redonne vie dans cette confrontation pleine de calembours et d’amour de l’art. Un antidote à la sinistrose ambiante ! L'avis des critiques de la Dispute

Merci Raymond par Bertrand Lavier, à la Monnaie de Paris, jusqu'au 17 juillet