Publicité

Tranche de vit & masturbations ♀

dr_theo_gosselin.jpg
dr_theo_gosselin.jpg

Au delà de l'omniprésence des images, le web regorge d'une littérature qui parle de cul, clairement, sans pincette, parce que c'est une composante de notre culture, de notre corps, ce qui fait de nous des êtres de désirs, faits d'envies et de fantasmes...

© Théo Gosselin

De fil en aiguille, je suis tombé sur Queue du Bonheur, un blog original d'un mec qui parle de sexe. « Il y a deux choses qui gouvernent le monde : l'argent et le sexe. Perso, je suis à découvert » écrit Alexandre Silenus, auteur de ce site, dont il raconte la fécondation et la genèse in utero, à la terrase d'un café : À côté de lui et de son pote, des filles parlent de leurs histoires de fesses. Ça discute, ça déconne... c'est un fait : les femmes parlent beaucoup plus ouvertement de cul que les mecs...

Publicité

#11 Tranche de vit & onanisme ♀

undefined

0 min

Le Queutard et la Salope par Alexandre Silenus (Queue du Bonheur)

Alexandre Silenus a compilé de nombreux billets de Queue du Bonheur dans un ebook gratuit publié sous Creative Commons et disponible sur son site en EPUB pour Kindle et aussi en PDF.

Les Français et Youporn (Le Tag Parfait)

***Les branleuses, *** un documentaire de Frédérique Barraja**

Variations sur Marilou de Serge Gainsbourg interprété par Alain Bashung :

« * (...) Tandis que Marilou s´évertue à faire des vol *
*Utes de sèches au menthol *
Entre deux bulles de comic-strip
*Tout en jouant avec son zip *
A entrebailler ses Levi´s... »

Pour aller plus loin...

*- Féminismes et pornographie * de David Courbet (Éditions La Musardine).

Enquête et analyse du mouvement féministe pro-sexe. La pornographie comme un moyen d'émancipation des femmes ? Un ouvrage passionnant à découvrir qui donne la voix à ces femmes qui ont décidé de filmer le sexe différement en prenant en compte les désirs et plaisirs féminins. D'Annie Sprinkle à Émilie Jouvet, David Courbet démontre avec brio que féminismes et pornographie(s) ne sont pas incompatibles. Bien au contraire... (Préface par Ovidie).


Rue69

**Les 400 culs, ** la planète sexe vue et racontée par Agniès Giard (Libération)

Sexpress , le blog de Camille (fondatrice de Rue69)

Bouillon de luxure (Les Inrocks)

**Le sexe parle sa propre langue ** (par )

Sélection de tweets explicites #ounon, enregistrés et bruités par Solange pour l'émission #Antibuzz sur France Inter (Été 2012) : Le sexe parle sa propre langue...

#FF Quelques comptes à suivre sur Twitter...

**** : « iFaune. Sueur, sperme, cyprine, sang, larmes et autres fluides... » (Queue du Bonheur)

**** : « Parler de sexe sans parler de cul. »

**** : « Culture Porn »

**** : Taulier du Tag Parfait

**** : Bouillon de Luxure (Les Inrocks)

L'artiste américain Clayton Cubitt conjugue séances de lecture et vibromasseurs pour des sessions de « littérature hystérique ». Stoya commence à lire Necrophilia Variatio ns de Supervert. Le plaisir de la lecture... (via ). Les détails par Quentin Girard sur Libération (Next).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Babel Oueb #11 Tranche de vit & onanisme ♀ : Avec dans l'ordre les extraits de Tenue de soirée de Bertrand Blier (1986), Pornstep feat. The Highbury Whores (Original Mix) de Dodge & Fuski, « D comme désir » de l'abécédaire de Gilles Deleuze, *Polyamour * de Clara Moto, Cadavre Sexy par Caroline Ruffault (Arte Radio), Windowlicker de Aphex Twin, extrait de « Le corps utopique - Les Hétérotopies » de Michel Foucault, Cirrus de Bonobo, extrait de Tenue de soirée de Bertrand Blier, Variations de Nicolas Jaar, No comment de Serge Gainsbourg, Catalogue X de Antonio Fischetti (Arte Radio), Plump Biscuit de Femme En Fourrure, extrait du documentaire Les Branleuses de Frédérique Barraja, Variations sur Marilou de Serge Gainsbourg, et Parle à mon cul d'Aurélie Djian (Arte Radio).