Publicité

Trois enfants et un adulte assassinés dans une école de Toulouse

Par

Un homme a ouvert le feu ce matin devant le collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse faisant quatre morts : un professeur de religion, ses deux enfants, et la fille du directeur. Cette tuerie intervient après deux autres assassinats, l’un à Toulouse et l’autre à Montauban. "Il existe des éléments qui justifient qu’on se pose très sérieusement la question d’un lien entre ces trois affaires" a déclaré ce matin le procureur de la République de Toulouse.

.
.

L’horreur et la stupéfaction règnent ce lundi après l’assassinat de trois enfants et d’un adulte devant un établissement privé juif de Toulouse

Publicité

Selon les premiers témoignages, un homme circulant en deux-roues ce serait arrêté devant le collège-lycée et aurait tiré sur "tout ce qu’il avait en face de lui" comme l’explique le procureur de la République de Toulouse **Michel Valet. **

Les parents d'élèves de l'établissement se sont rapidement rendus sur place pour récupérer leurs enfants. Certains sont en internat et sont originaires de plusieurs villes de France

Sur place pour France Culture, les précisions de Corinne Cutilla :

Écouter

58 sec

Le tueur aurait agit seul, et selon les explications de **notre correspondant sur place, Stéphane Iglesis ** le tueur était calme, et déterminé:

Écouter

1 min

Les parents et les élèves sont toujours sous le choc. Certains ont même assisté à la scène. Voici le témoignage de l’une des élèves, Yamina :

Écouter

43 sec

Le ministre de l’intérieur Claude Guéant a relevé ce lundi des "similitudes" entre les trois affaires. Une cinquantaine de policiers ont rapidement était déployé dans le périmètre.

Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert trois enquêtes pour assassinat lundi après les fusillades perpétrées à Toulouse a annoncé le procureur de Paris dans un communiqué. "Le parquet de Paris s'est saisi au titre de sa compétence antiterroriste des trois enquêtes diligentées pour des faits qualifiés d'assassinat et tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste ", a déclaré François Molins dans ce communiqué.

L'école se situe dans un quartier résidentiel de Toulouse
L'école se situe dans un quartier résidentiel de Toulouse
© Reuters - jean-Philippe Arles

Des réactions vives
Depuis ce matin, en France, en Europe et à travers le monde, les réactions indignées se sont suivies pour dénoncer cette tuerie. A l’annonce de la nouvelle, les représentants de la communauté juive de France ont fait part de leur émotion. A commencer par le Grand rabbin de France, Gilles Bernaïm :

Écouter

57 sec

En Israël également l’émotion est vive :

"Nous sommes horrifiés par cette attaque et nous faisons confiance aux autorités françaises pour faire toute la lumière dans ce drame et traduire les responsables de ces meurtres en justice ", a affirmé le porte-parole Yigal Palmor.

Au-delà, tout le pays est sous le choc de cette tuerie. Les précisions du correspondant de France Culture à Jérusalem Gregory Phillips :

P israel toulouse

46 sec

En France, tous les partis politiques et leurs représentants ont réagi. Au Parti socialiste on indique que la campagne présidentielle est suspendue. Le candidat socialiste à l’élection présidentielle François Hollande a réagi ce lundi matin:

Écouter

28 sec

Le candidat socialiste est sur place depuis lundi après-midi. Le président Nicolas Sarkozy est arrivé dans la matinée. Il a décrété une minute de silence mardi dans toutes les écoles françaises. Il a également dénoncé la tuerie de lundi:

S sarko

48 sec