Publicité

Un an de "califat" : comprendre l'"Etat islamique" en 3 cartes

Par

Carte. Pour comprendre où en est le groupe "Etat islamique" aujourd'hui, découvrez trois synthèses en carte, et une sélection des meilleures analyses diffusées sur France Culture.

Le 29 juin 2014, Abou Bakr Al-Baghdadi proclame le rétablissement d'un "califat islamique", se rebaptise "calife Ibrahim", et change le nom de son organisation terroriste en "Etat islamique". Un an plus tard, qu'en est-il de cet Etat autoproclamé à cheval entre l'Irak et la Syrie, de la résonance de ce califat dans les pays musulmans, et des réactions internationales ?

en Irak et en Syrie

Juin 2014 : le groupe jihadiste "Etat islamique en Irak et au Levant" fait flotter son drapeau sur les villes de Falloujah, de Raqqa, et dans quelques zones à la frontière turque.

Publicité

Juin 2015 : le territoire maîtrisé par l'"Etat islamique" s'étend sur 300 000 km2, incluant le contrôle d'axes routiers stratégiques, de villes symboles comme Palmyre ou Ramadi, et de vastes zones désertiques.

Comment expliquer ce succès militaire et politique, et l'institution du proto-Etat, à cheval entre la Syrie et l'Irak ? *Découvrez les raisons de cette avancée, et une sélection des meilleures analyses diffusées sur la chaîne.

Juin 2014 : en proclamant son "califat", le chef islamiste Al-Bagdahdi s'adresse aux organisations jihadistes : « Vous n'avez aucune excuse religieuse pour ne pas soutenir cet Etat. Sachez qu'avec l'établissement du califat, vos groupes ont perdu leur légitimité. Personne ne peut ne pas prêter allégeance au califat. »

Juin 2015 : des dizaines de groupes et groupuscules, répartis dans 18 Etats, ont prêté allégeance à l'"Etat islamique". Comment expliquer le crédit de l'idée de califat auprès de ces groupes ? Assiste-t-on à une “internationale djihadiste” aux couleurs de l'"Etat islamique" ? *Découvrez les explications de ce succès, et une sélection des meilleures analyses diffusées sur la chaîne. *

L'"Etat islamique" est unique par sa volonté de modifier l’ordre politique international en poursuivant son objectif de créer un État islamique. Un grand nombre d'acteurs luttent contre son expansion : une coalition antidjihadiste d'Etats menés par les Etats-Unis, les gouvernements syrien et irakien, des milices kurdes, d’autre organisations islamistes comme Al-Quaïda et sa branche levantine Al-Nosra... Pourquoi l'expansion de l'"Etat islamique", si vaste et si profonde en seulement un an, n’est-elle pas endiguée par le reste du monde ? *Découvrez l'analyse de cet échec, et une sélection des émissions consacrées à ce sujet diffusées sur la chaîne. Cette carte est mise à jour régulièrement. *

Gilles Kepel, invité des Matins de France Culture, analyse la situation ce 29 juin 2015, un an après la proclamation du "califat" :