Un char celte découvert en Bulgarie

Publicité

Un char celtique découvert en Bulgarie : les Gaulois en Thrace il y a 2 300 ans

Par

Archéologie | Un exceptionnel char celtique a été découvert en Bulgarie, avec ses chevaux enterrés debout, figés. Témoin d’une improbable migration gauloise en Thrace, il y a 2 300 ans.

Un char celtique unique au monde a été récemment retrouvé en Bulgarie. Il est le témoin d’une migration celte en Thrace, il y a 2 300 ans. Alors que tous les chevaux enterrés sont couchés, les deux chevaux enterrés de ce char celtique sont debout, comme pétrifiés. Chez les Celtes, peuple cavalier, le cheval est si important qu’on lui voue un culte. Cette découverte révèle que les Celtes migraient déjà jusqu’en Thrace au IIIe siècle avant J.-C. L'archéologue Jordan Anastassov décrypte les enjeux de cette découverte.

31 min

Jordan Anastassov : "On est en présence d’une découverte exceptionnelle. Il s’agit d’un char celtique retrouvé à plus de 2 000 kilomètres du territoire des Gaulois. C’est unique. Ce char a été déposé dans une fosse avec ses deux chevaux qui ont la particularité d’avoir été modelés, figés dans le mouvement. 

Publicité

C’est extraordinaire et unique dans la mesure où nulle part ailleurs on a retrouvé cela, même en Bulgarie, c’est le seul exemple connu. On est dans une mise en scène qui rejoint l’ensemble des rituels funéraires associés à ce territoire. Il faut imaginer un véhicule à la base majoritairement constitué de bois, qui a disparu. On a les empreintes qui restent encore sur le terrain et on a également toutes les garnitures en fer ou en bronze qui sont conservées et qui ont été restaurées depuis. On va avoir des pièces technologiques qui ont pour but de maintenir la structure même du char, bloquer les roues. Et on a les éléments qui sont plutôt décoratifs, qui sont plutôt en bronze avec l’expression d’un art celtique identique à ce que l’on va retrouver en Europe centrale et occidentale. 

À côté de cela, on a les chevaux qui sont attelés avec un système de harnachement, des mors en position fonctionnelle dans les bouches, des boutons décoratifs également qui faisaient partie du système de harnais." 

Migrations gauloises

Jordan Anastassov : "Cela nous apprend que les Celtes avaient conquis le territoire des Thraces, territoire de la Bulgarie actuelle, au cours du début du IIIème siècle avant J.-C. On a de la peine à situer ces Celtes. Avec ce type de découverte on se rapproche de leur territoire d’installation, territoire sur lequel ils ont créé un royaume avec une capitale qui s’appelait Tylis, comme nous l'apprennent les historiens."

Les trésors de Sboryanovo

Jordan Anastassov : "Sboryanovo est une réserve archéologique au Nord-Est de la Bulgarie. Ce sont 800 hectares qui font l’objet d’études depuis les années 1980. On a un habitat fortifié, des nécropoles tumulaires, plus d’une centaine de tumuli répartis au sein de deux grandes nécropoles. Ces tumuli font plus de 10 mètres de hauteur, et sous certains d'entre eux on a découvert des tombeaux, des structures funéraires tout à fait exceptionnelles, dont un tombeau classé à l’Unesco.

On a également des sanctuaires, et ce qui est intéressant c’est également le paysage qui est encore intact, préservé. On a majoritairement de la forêt, et les recherches futures nous permettront de découvrir bien d’autres sites sur ce territoire.

Sboryanovo est un site qui n’a pas livré tous ses secrets, c’est un territoire sur lequel on travaille et je pense qu'en tout cas on va tous terminer notre carrière sur ce site-là et laisser du travail pour les autres."  

En savoir plus : Mémoires gauloises
30 min
En savoir plus : Le Gaulois en 30 minutes
30 min