Publicité

Un week-end de poèmes lus par Jacques Bonnaffé

Léopold Sedar Senghor, ancien président du Sénégal, académicien, poète, pose le 10 mai 1985 à Tours.
Léopold Sedar Senghor, ancien président du Sénégal, académicien, poète, pose le 10 mai 1985 à Tours.
© AFP - FRANK PERRY

La 19ème édition du Printemps des Poètes est placée sous le signe de l'Afrique. A cette occasion France Culture, partenaire de l’événement, invite Jacques Bonnaffé à lire tout au long du week-end des grands auteurs dont l'œuvre est liée à l'Afrique.

France Culture célèbre la poésie africaine à l'occasion du Printemps des Poètes. Jacques Bonnaffé est invité à lire tout au long du week-end dix extraits de grands auteurs dont l'œuvre est liée à l'Afrique. Retrouvez ces extraits dans leur intégralité. Vous pouvez écouter les émissions de ce week-end spécial en cliquant ici.

Prière Aux Masques de Léopold Sédar Senghor

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Jacques Bonnaffé lit Léopold Sédar Senghor

3 min

_Masques! Ô Masques!
__Masques noirs masques rouges, vous masques blanc-et-noir
__Masques aux quatre points d’où souffle l’Esprit
__Je vous salue dans le silence!
_Et pas toi le dernier, Ancêtre à tête de lion!

Publicité

Honte d'Alain Mabanckou

Alain Mabanckou "Honte" édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

1 min

_Honte à toi qui me cantonnes
__à ce lopin de terre
__et me donnes le tam-tam à battre
__prends donc ta Négritude creuse
__porte-la comme viatiqueµ
__surtout n'oublie pas ta sagaie
__encore moins ta natte
__on t'attend ainsi
_vêtu de peau de léopard

Poème édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

Femme je suis de Rachida Madani

RACHIDA MADANI "Femme je suis" édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

2 min

_Le soleil était à portée de main
__du temps où j'avais un ciel
__mais je marchais à l'ombre
__et mon enfance avait la fraîcheur
__d'une vitre cassée
__harponnant des après-midi de peste
__depuis je demeure
__poète des mauvais jours
_et mauvais poète

Poème édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

A ma soeur de Rabah Belamri

RABAH BELAMRI "A ma sœur"

2 min

_Ils te chantent gazelle et t'interdisent l'élan des sables
__ils te chantent perdrix et te vouent à la dévoration des loups
__ils te chantent soleil et t'affublent de l'habit des spectres
__ils te chantent émeraude et urinent dans tes prunelles
__ils te chantent rose et dès ta prime aurore dilapident
_tes pétales de voe

Notre besoin de Rimbaud d'Amadou Lamine Sall

Amadou Lamine Sall "Notre besoin de Rimbaud"

3 min

_RIMBAUD un nom qui chante qui unit qui abreuve
__RIMBAUD pour que jamais la poésie ne baisse ni les bras ni le cœur
__surtout le cœur...
_RIMBAUD accepte donc que je te chante que je te danse mes pieds d'entre tes pieds nègres

Poème édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

Les errants de Kouam Tawa

"Les errants", Kouam Tawa

2 min

Quelques fois
_on perçoit
__leurs voix muettes
__dans les pleurs
__du peuple
__en détresse
__et leur cri est le même:
__Jusqu'à quand
__jusqu'à quand
_dureront nos errances ?

Le Quatrième côté du triangle de Sony Labou Tansi

"Le Quatrième côté du triangle", Sony Labou Tansi

1 min

_Mot baobab
__et boa
__mesquin par endroits
__Mot d'eau
__pourrie
__qui suinte
__sous le pied
__de la femme fatale
__Mot-liane
__dans un panier
__de couleuvres
__Mot-touffu
__vêtu
_de tout son parfum

Mère et enfant réfugiés de Ghinua Achebe

"Mère et enfant réfugiés", Ghinua Achebe

2 min

_Nulle Vierge à l'Enfant ne pourrait se mesurer
__à cette image de la tendresse maternelle
__pour un fils qu'elle devrait bientôt oublier.
__L'air était lourd d'odeurs
__de diarrhée d'enfants non lavés
__aux côtes délavées et aux derrières
__décharnés qui avancent d'un pas laborieux
_traînés par des ventres vides et gonflés.

Noir de Langston Hughes

"Noir", Langston Hughes

2 min

_Je suis un Noir:
__Aussi noir que la nuit noire,
__Aussi noir que les profondeurs de mon Afrique.
__J'ai été un esclave:
__César m'a ordonné de nettoyer son perron.
_J'ai ciré les bottes de Washington.

Poème édition Bruno Doucey, 120 nuances D’Afrique

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Retrouvez la programmation de ce week-end spécial en cliquant ici.