Publicité

Une partition pour locomotives

Par
des trains SNCF dans les années 1980
des trains SNCF dans les années 1980
© Getty - Science & Society Picture Library

1987 . Sons de la locomotive à vapeur, voix dans la gare, sonnerie du train prêt au départ : en 1987, le compositeur Nicolas Frize a utilisé tout l'univers ferroviaire pour composer un concert de locomotives dans la gare de Lyon. Exploration musicale du train !

Dernier volet de cette exploration radiophonique consacrée à l'imaginaire du train. Nous sommes à Paris en 1987 à la gare de Lyon. Répondant à une commande en hommage aux futuristes, le compositeur Nicolas Frize a utilisé les sons de l'univers ferroviaire pour orchestrer un étonnant Concert de Locomotives. Des chanteurs et des musiciens, douze locomotives différentes avec leurs sons spécifiques, le tableau d'affichage, les voix dans l'espace de la gare, le compositeur a utilisé les sonorités du réel pour élaborer sa partition :

"Le son du train, c'est une mémoire collective."

Publicité

Dans cette archive, Nicolas Frize rappelle en effet avec enthousiasme que les cheminots sont avant tout des amoureux du train qui travaillent à la SNCF par vocation :

"Ça fait cent ans que tous les cheminots rêvaient de ce concert. Donc je n'ai rien inventé, j'ai simplement réalisé un rêve."

Avec cette performance, la SNCF s'est donc transformée pour deux soirées en "grand orgue" ferroviaire.

Nicolas Frize et le concert de locomotives

10 min

Durée : 10'13 • Date de première diffusion : 01/10/1990 dans l'émission Euphonia • Archive INA - Radio France

Pour aller plus loin :