Publicité

Vercors : "Ce qui a un sens c’est l’histoire de la lutte pour la liberté"

1990. Cinquième et dernier épisode de la série “A voix nue”, consacrée à Vercors sur France Culture en 1990. L’écrivain et fondateur des Editions de Minuit, âgé de 87 reste un homme engagé, mais “moins impliqué” depuis 1962.

Dans ce dernier entretien “A voix nue” de France Culture, Vercors confie qu’il prend progressivement une “distance décisive avec ses compagnons de lutte communistes”. Vercors donne la parole dans Moi, Aristide Briand à un homme politique qu’il a toujours admiré et qui aurait pu, selon lui, éviter la seconde guerre mondiale.

"A voix nue" avec Vercors 5/5 le 09/02/1990

29 min

Voici ce que dit Vercors à propos de son livre Sens et nonsens de l’histoire :

Publicité

Là nous retombons dans l’éthique. Puisque ce que je voulais montrer c’est que l’histoire telle qu’on l’enseigne, c’est à dire l’histoire des combats, des batailles, des partages des pays, n’a pas de sens j’en reste absolument persuadé c’est l’éternel retour, ça ne recommence pas pareil mais ça ne progresse pas. Rien ne progresse dans cette histoire-là. Ce qui a un sens c’est l’histoire de la lutte pour la liberté, pour les droits de l’homme et pour la science et pour la connaissance, tout ce qui n’est pas l’histoire grossièrement matérielle.

  • Production : Gilles Plazy
  • Réalisation : Marie-Andrée Armynot
  • 1ère diffusion : 09/02/1990
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France