Publicité

Vercors : “Il y avait une soif d’un ouvrage comme Le Silence de la mer”

1990. Deuxième épisode de la série “A voix nue” consacrée à Vercors sur France Culture en 1990. Ancien dessinateur humoristique, il devient auteur anonyme et éditeur de livres clandestins pendant la seconde guerre mondiale en créant Les Editions de Minuit, en 1941.

Deuxième entretien “A voix nue” de Vercors sur France Culture. L’écrivain explore ce qui distingue l’homme de l’animal dans le conte Sylva et le roman Les Animaux dénaturés. Il raconte aussi comment il a crée les éditions de Minuit pour publier Le silence de la mer  : "C’était la liberté d’expression que je voulais défendre par tous les moyens”.

"A voix nue" avec Vercors 2/5 le 06/02/1990

29 min

Je trouvais inquiétant pour l’image de la France que ses écrivains deviennent des collaborateurs. Car je pensais que ce serait dans les milieux intellectuels que ça allait être lu . Parce que c’était tiré à très peu d’exemplaires. Donc ce ne serait pas le grand public. Les Allemands aimant beaucoup la France [...] c’était encore la période où l’on disait que les Allemands étaient corrects. C’était un effort de séduction surtout sur l’intelligentsia française considérable. Je n’aurai très probablement pas écrit Le Silence de la mer deux ans plus tard. C’était fini, on fusillait on torturait, on ne pouvait pas se tromper sur les Allemands.

Publicité
  • Production : Gilles Plazy
  • Réalisation : Marie- Andrée Armynot
  • 1ère diffusion : 06/02/1990
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France