Publicité

Vers une nouvelle censure au théâtre ?

Par
Sir David Barclay (à gauche) assigne en justice l'auteur de la pièce "Les deux frères et les lions" avec sa compagnie, son tourneur  et le théâtre de Poche-Montparnasse. A l'image : les 2 comédiens
Sir David Barclay (à gauche) assigne en justice l'auteur de la pièce "Les deux frères et les lions" avec sa compagnie, son tourneur et le théâtre de Poche-Montparnasse. A l'image : les 2 comédiens
- Michaël Stephens / AFP et Théâtre Irruptionnel

Un milliardaire britannique veut faire interdire la pièce française à succès "Les deux frères et les lions", inspirée de son parcours avec son jumeau. Sir David Barclay juge cette oeuvre, à nouveau à l'affiche à Paris, diffamante et portant atteinte à leur vie privée.

Va-t-on revoir la censure au théâtre ? C'est en tout cas ce que demande un noble milliardaire britannique qui veut faire interdire la pièce française "Les deux frères et les lions", inspirée de son parcours avec son jumeau. Écrite il y a déjà six ans par Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre pour la scène nationale de Cherbourg, cette pièce se rejoue au théâtre de poche Montparnasse, à Paris, après 250 représentations dans toute la France. 

Mais ce pourrait être les 60 dernières représentations de cette oeuvre. Sir David Barclay la juge diffamante et portant atteinte à sa vie privée et il demande, outre son interdiction, 100 000 euros à l'auteur et au théâtre de Poche.

Publicité

Une histoire digne de Shakespeare

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 50 minutes, deux comédiens en scène et beaucoup de tasses de thé, la pièce raconte l'incroyable ascension de deux jumeaux nés dans les bas-fonds de Londres dans les années 30 et devenus les milliardaires parmi les plus riches du Royaume-Uni. Connus pour avoir acquis notamment le Ritz de Londres et le Daily Telegraph, David et Frederick Barclay ont également été plusieurs fois éclaboussés dans la presse par des affaires de corruption et d’évasion fiscale.  

Ils ont acheté un bout d’île Anglo-Normande, l'île de Brecqhou, un paradis fiscal, sur laquelle ils ont construit un château néogothique rose avec miradors et caméras de sécurité. Ils détiennent aussi 70% de l'activité économique de Sercq, l’île voisine encore régie par le droit féodal. C'est justement le fait réel qui clôt la pièce : comment les jumeaux vont aller jusqu'à la cour européenne des droits de l'homme pour protéger leur fortune et permettre à leurs deux filles de pouvoir hériter (ce qu'interdisait le droit normand en vigueur).

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre est l'auteur et joue la pièce avec Lisa Pajon. Particulièrement ému, il avoue être très ébranlé par les poursuites engagées contre sa pièce. 

Cette histoire réelle est digne d'un drame shakespearien. J'en ai fait une satire mais c'est de la fiction.

3 min

C'est une histoire Shakespearienne que je raconte ici. Deux jumeaux partis de rien qui font fortune. J'ai inventé qu'ils avaient été humiliés dans leur enfance et que leur recherche de millions correspondrait à une soif de vengeance. Cela pose en creux la question du capitalisme et celle de la vertu des puissants. Qu'arrive-t-il à une société lorsque les puissants ne cherchent plus à être vertueux ?    
Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

L'auteur-metteur en scène-comédien Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre a reçu pour son travail il y a un an le prix Jean-Jacques Gautier de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD)
L'auteur-metteur en scène-comédien Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre a reçu pour son travail il y a un an le prix Jean-Jacques Gautier de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD)
© Radio France - Cécile de Kervasdoué

Silence du noble britannique

Maniaque du secret, Sir David Barclay, 85 ans passés, a interdit à ses avocats de s'exprimer. Mais celui qui a été anobli par la Reine en 2000 avec son frère poursuit l'auteur en diffamation notamment parce qu'il raconte comment les jumeaux auraient organisé le blocus de l’île de Sercq, empêchant le ravitaillement de l'école.

Car l'idée des milliardaires, outre la volonté de faire changer le droit de l'île, est de transformer l'économie locale. Ils décident ainsi de faire pousser des vignes pour récolter un grand cru digne du Ritz sur cette île de la Manche avant de finalement faire arracher tous les pieds de vignes. "Des faits connus et publics qui n'ont rien de diffamatoires" explique maître Olivier Morice, l'avocat de l'auteur :

L'objectif de David Barclay est purement et simplement de faire disparaître la pièce pour éviter que le public ne connaissent l'existence et l'histoire de ces jumeaux milliardaires. Ils craignent que cela provoque une contestation populaire, surtout dans le climat actuel. 

Lors de l'audience prévue en mai prochain à Caen, l'avocat souhaite que le milliardaire soit débouté de toutes ses demandes. La décision est attendue dans le courant de l'été.

 "Île privée. Pas d'amarrage ni d’atterrissage". Message très clair, en 2004, à l'abord de l'île de Brecqhou, achetée en 1993 par les frères Barclay
"Île privée. Pas d'amarrage ni d’atterrissage". Message très clair, en 2004, à l'abord de l'île de Brecqhou, achetée en 1993 par les frères Barclay
© Getty - Bloomberg