Publicité

Vit-on une crise de l’imagination de l’avenir ?

Par
Imaginer l'avenir
Imaginer l'avenir
© Getty - Waldemar Blazej Nowak / EyeEm

En dépit de décennies de progrès économiques, scientifiques et technologiques, l’avenir suscite davantage de peur que d’espérance. Nous ne cessons de regarder devant ou derrière, mais sans sortir du présent, un présent obsédant, érigé en unique horizon, qui limite les perspectives d’avenir.

En proie à une morosité tenace et structurelle nos sociétés peinent à imaginer demain. Si on ne peut plus s’appuyer sur le passé pour le dépasser, si l’avenir effraie, comment imaginer demain ? Comment comprendre ce rapport au temps singulier ? Sur quelles forces s’appuyer pour y remédier ?

Nous voulons croire, ici et maintenant, qu’au-delà de l’angoisse mortifère sous laquelle s’obstine à se dire notre société en crise, une représentation de l’avenir rend possible une nouvelle espérance. Elisabeth Roudinesco et Alain Badiou

Publicité

Un débat enregistré en octobre 2017.

François Hartog, historien

Elisabeth Roudinesco, historienne de la psychanalyse.