Publicité

Vladimir, Estragon ou Pozzo : "Eux et moi, nous sommes quittes", disait Beckett en 1952

Par

V comme Vladimir. Et aussi, Estragon ou Pozzo, du nom des personnages de En attendant Godot par Samuel Beckett. En fouillant dans les archives radiophoniques, écoutez l'auteur renoncer à définir ses personnages en 1952 à l'occasion de notre abécédaire des héros.
Quand Michel Polac consacre son émission "Entrée des auteurs", le 17 février 1952, sur la Chaîne nationale, à *En attendant Godot, * Samuel Beckett vient seulement d'être découvert en France l'année précédente, avec ses romans *Molloy * puis Malone meurt .

Polac introduit ainsi le travail de Beckett :

Publicité

Cette pièce * En attendant Godot surprendra certainement bon nombre d'auditeurs, mais avec * Capitaine Bada de Jean Vauthier, c'est certainement l 'oeuvre la plus intéressante et la plus neuve parmi les premières pièces que nous connaissons.

Suit alors une lettre envoyée à Polac par Samuel Beckett à qui l'on a demandé de définir ses personnages. Ecoutez ce texte, lu ce jour-là par Roger Blin :

Samuel Beckett en 1977
Samuel Beckett en 1977
- Roger Pic

Lettre de Samuel Beckett sur "En attendant Godot" le 17/02/1952 dans "Entrée des auteurs"

1 min

Archive Ina - Radio France

> Héros, héroïnes : redécouvrez tous les grands personnages de fiction dans notre abécédaire issu des archives de France Culture