Publicité

Wajdi Mouawad : "La vie a été assez baroque, jamais unilatérale dans son ton"

Wajdi Mouawad à Nanterre en 2011
Wajdi Mouawad à Nanterre en 2011
© Sipa - Eric Dessons

2009. Cinquième et dernier volet de la série "A voix nue" de 2009 avec l'auteur de théâtre et metteur en scène Wajdi Mouawad qui livre ici sa perception du monde toute empreinte de sensations, n'admettant pas l'ennui et ne sachant pas vers où la création théâtrale peut le conduire in fine.

Dans ce dernier entretien de la série "A voix nue" de 2009, l'auteur de théâtre, metteur en scène et comédien Wajdi Mouawad ne se sent pas du tout multiple et voit dans ses différentes facettes, "une multitude de fenêtres" autour d'un point qui lui est fixe sinon effectivement "ce serait la folie, ce serait de la démence". Son théâtre ne se prend pas au sérieux grâce aux répétitions qui apportent du ridicule et des maladresses qui souvent semblent être "comme des diamants, des bijoux insoupçonnés."Wajdi Mouawad évalue la place du rire dans un spectacle et elle est essentielle.

L'auteur se dit traumatisé par la psychanalyse et revendique son intégrité psychique. Il s'attache à voir la vie à travers des sensations et non des observations ou réflexions. Il s'interroge parfois naïvement sur l'ennui qui ronge la vie et dit refuser toute banalité. De même, la douleur doit être mesurée et il faut s'arracher à tout prix de la peine : "J'ai un couteau dans la main quand j'ai un chagrin. Je me bats contre lui, je ne veux pas être médusé par lui."

Publicité

Pour clore cet entretien, Wajdi Mouawad évoque son parcours théâtral qui pourrait s'achever et aboutir à une autre forme artistique, la peinture, mais "les Dieux Grecs [lui ] ont appris à ne pas présumer de soi".

Wajdi Mouawad "A voix nue" 5/5 le 10/07/2009

28 min

Nécessairement si on va vers ses désirs et sa propre poésie, on devient seul et c'est une solitude formidable, on devient unique. Mais rien n'encourage à ça, alors je ne peux pas ne pas en parler dans les pièces que je fais, dans les spectacles que je fais. C'est comme ça que je veux vivre, que j'essaye de vivre.

  • "A voix nue" avec Wajdi Mouawad 5/5
  • Première diffusion le 10/07/2009
  • Producteur : Catherine Pont-Humbert
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France