Publicité

Wikipédia, vingt ans après sa création, oscille toujours entre défiance et acceptation auprès des enseignants

Par
D'après un maître de conférences en sciences de l'information, "La majorité des enseignants déconseillent Wikipédia à leurs élèves et à leurs étudiants ou assortissent son usage d'un certain nombre de conseils."
D'après un maître de conférences en sciences de l'information, "La majorité des enseignants déconseillent Wikipédia à leurs élèves et à leurs étudiants ou assortissent son usage d'un certain nombre de conseils."
© Maxppp - Bertrand Béchard

Wikipédia a vu le jour le 15 janvier 2001 aux États-Unis. L'encyclopédie participative a toujours été confrontée à une certaine défiance quant à la fiabilité de ses informations. Aujourd'hui, le monde enseignant s'est emparé de cet outil, tout en prenant des précautions pour l'utiliser.

C'est un outil en ligne qui fait désormais partie du quotidien de la plupart des internautes : Wikipédia apporte une réponse à la plupart des questions que nous nous posons. Cette encyclopédie participative a été lancée il y a tout juste vingt ans aux États-Unis et son mode de fonctionnement, qui repose sur l'apport de contributeurs, a longtemps suscité de nombreuses interrogations autour de la fiabilité des informations mises en ligne. Aujourd'hui, cette défiance vis-à-vis a diminué mais elle persiste encore, notamment dans le domaine de l'enseignement. Les professeurs ont toutefois conscience que leurs élèves utilisent cet outil, alors ils mettent en place des recommandations pour en encadrer l'usage. Quelle est la place de Wikipédia au sein de l'enseignement ? Éléments de réponses avec des chercheurs en sciences de l'information et de la communication, une enseignante et un représentant de l'association Wikimédia France, qui forme notamment le monde de l'éducation aux différents usages de l'encyclopédie participative.

Enseignants et élèves face à l'utilisation de Wikipédia

1 min

À lire aussi : Fiabilité, pseudonymat, sources : Wikipédia et l'intelligence des foules

Les enseignants divisés face à Wikipédia

Les dernières études sur l'usage de Wikipédia par les enseignants remontent en France aux années 2010. C'est le cas du rapport publié en 2013 par Jean Ravenstein et Caroline Ladage, intitulé "Internet et enseignants : entre contrastes et clivages : enquête auprès d’enseignants du secondaire". "Ce que montrent les études, c’est que les enseignants sont divisés par rapport à Wikipédia, tant au niveau du secondaire que de l'université", souligne Gilles Sahut, maître de conférences en sciences de l'information de la communication à l'Université Toulouse Jean-Jaurès. Selon lui, ces études montrent que "la majorité des enseignants déconseillent Wikipédia à leurs élèves et à leurs étudiants ou assortissent son usage d'un certain nombre de conseils comme : attention, méfiez vous, vérifiez l'information si vous utilisez Wikipédia". Les enseignants qui se méfient de cette encyclopédie participative mettent en avant son "manque de fiabilité" et questionnent le "processus éditorial ouvert et collaboratif". "Les enseignants ne perçoivent pas toujours comment l'information est validée et les règles mêmes de publication internes à l'encyclopédie. Il y a d'autres craintes aussi, qui tiennent au fait que les enseignants ont peur du plagiat d'articles de Wikipédia par les élèves ou les étudiants, donc pour des productions scolaires, devoirs, dossiers, etc.", souligne Gilles Sahut.

Publicité

Il y a une défiance vis-à-vis de Wikipédia, qui remet un peu en cause la hiérarchie des sources traditionnelles.                                          
Gilles Sahut, spécialiste de l'encyclopédie participative

Sophie Vénétitay, professeure en sciences économiques et sociales au lycée Rosa-Parks de Montgeron (Essonne), considère de son côté que le mot défiance "est peut-être un peu fort", car "Wikipédia est passé dans l'usage courant et que finalement, c'est un réflexe pour beaucoup d'élèves, mais aussi pour beaucoup de gens dans la population". "Il ne s'agit pas de s'opposer à un outil qui, de toutes façons, existe, qui est très facile d'accès et qui a aussi permis à des élèves d’accéder plus facilement, à certaines informations. Il s’agit plus d’être dans la pédagogie, l'apprentissage", préconise celle qui est aussi secrétaire générale adjointe du SNES-FSU. Wikipédia n'est donc pas un outil que Sophie Vénétitay recommande en premier à ses élèves. Cette méfiance, voire défiance, contraste avec l'usage personnel qu'ont les enseignants de cette encyclopédie. Gilles Sahut y voit même un paradoxe : "Toutes les études montrent que les enseignants font un usage élevé de Wikipédia pour eux-mêmes__, c'est-à-dire que pour leurs propres pratiques pour des recherches ponctuelles ou même pour une lecture parfois curieuse [...] Il y a l'idée que, de manière sous-jacente, eux-mêmes sont capables d'évaluer la validité de l'information, alors que les élèves seraient en quelque sorte moins pourvus d'esprit critique et auraient moins de connaissances et de compétences pour évaluer cette validité de l'information".

Une association pour mettre en confiance

Pour pallier cette défiance vis-à-vis de l'encyclopédie, l'association Wikimédia France forme les enseignants et les élèves, en partenariat avec le CLEMI (Centre pour l'éducation aux médias et à l'information). Cette association de loi 1901 a été créée en 2004 et est reconnue par le ministère de l'Éducation nationale depuis 2014. Une de ses missions est de "travailler du côté des enseignants et les élèves au bon usage et aux bonnes pratiques de Wikipédia", détaille Rémy Gerbet, délégué opérationnel de Wikimédia France et l'un des dix salariés de l'association. Selon lui, en vingt ans, les relations entre les professeurs et Wikipédia ont "beaucoup changé". "D'une franche hostilité, au tout début de l'encyclopédie, nous sommes passés aujourd'hui une proximité assez forte avec les enseignants. Ils sont parfaitement conscients que les élèves vont utiliser Wikipédia. Eux-mêmes l'utilisent d'ailleurs et ne s'en cachent pas forcément", affirme Rémy Gerbet. Olivier Ertzscheid fait partie des enseignants convaincus de l'utilité de Wikipédia. Ce maître de conférences en sciences de l'information et communication à l'université de Nantes y voit "un projet absolument étonnant, merveilleux et précieux qu'il faut défendre". "Cela ne veut pas dire que tout est parfait. Mais je crois que plus nous avançons et plus ce constat-là est partagé par un grand nombre de personnes", ajoute Olivier Ertzscheid.

Wikipédia est devenu un outil, comme pouvait l'être un manuel scolaire. Je ne dirais pas que toutes les craintes sont forcément levées. Il y a bien entendu le professeur qui appréhende toujours à aller sur Wikipédia ou déconseille fortement à leurs élèves d'utiliser Wikipédia pour toutes les raisons possibles. Maintenant, dans la pratique, nous constatons régulièrement qu'il y a une accoutumance à l'encyclopédie et que beaucoup de professeurs s'en servent.                                      
Rémy Gerbet, délégué opérationnel de Wikimédia France

Wikipédia existe aujourd'hui dans plus de 290 langues à travers le monde.
Wikipédia existe aujourd'hui dans plus de 290 langues à travers le monde.
© Maxppp - Javier Lizon

Une mise en garde nécessaire ?

Même si les professeurs sont divisés sur Wikipédia, la plupart d'entre eux évoquent, a minima, l'existence de l'encyclopédie dans leurs cours, tout en mettant en garde leurs élèves. "C'est un outil qui est utilisé en reconnaissant qu'il peut avoir des biais, mais que ces biais sont contrôlables et qu'il est important, par contre, que les élèves et les étudiants soient formés", souligne Olivier Ertzscheid, enseignant-chercheur en sciences de l'information et communication à l'université de Nantes. Plutôt que de les décourager d'aller sur Wikipédia, les enseignants ont tout intérêt à former leurs élèves à cet outil avec des recommandations, pour un usage optimal. Comme le rappelle Gilles Sahut, des "indices de fiabilité" existent sur Wikipédia : ils "vont indiquer qu'un article est plus fiable qu'un autre", précise-t-il. "Il y a une forme d'auto-évaluation à laquelle se livre la communauté elle-même, à travers, par exemple, les bandeaux : cet article manque de sources, cet article n'est pas neutre. Il faut apprendre à les repérer à les comprendre", décrypte le maître de conférences en sciences de l'information de la communication à l'Université Toulouse Jean-Jaurès. 

Un élève qui se rend sur Wikipédia a besoin de connaître son mode d'emploi pour être conscient que chaque information n'est pas forcément fiable à 100% et qu'il faut recouper chaque information avec d'autres sources. "Il faut que les élèves soient attentifs et réceptifs dès le collège sur le fait que ce n'est pas un outil ou une encyclopédie comme les autres et qu’il y a des logiques éditoriales ou de publications qui sont différentes. Il est important de les former à la particularité de cet outil et de le faire progressivement", pointe Olivier Ertzscheid.

Les enseignants craignent aussi que Wikipédia devienne en quelque sorte une source unique et que, comme il y a tout, en quelque sorte, dans Wikipédia, les élèves et étudiants s'en contentent, sans aller plus loin dans leurs recherches.                                          
Gilles Sahut, spécialiste de Wikipédia

.
.
© AFP - Nathan Alliard / Photononstop

Insister sur la diversité des sources existantes et leur vérification

Sophie Vénétitay fait ainsi partie des professeurs qui choisissent de faire des recommandations en cours concernant l'usage de Wikipédia. Pour faire en sorte que ses élèves, s'ils ont recours à cette encyclopédie, l'utilisent "à bon escient". "L'idée est vraiment de leur dire : c’est un outil, vous pouvez y trouver des choses, mais en montrant les limites et les mettant en perspective", détaille la secrétaire générale adjointe du SNES-FSU. Cette professeure en sciences économiques et sociales préfère insister auprès de ses élèves sur l'importance de diversification des sources. "C'est un travail de sensibilisation qui se fait avant, en prévenant les élèves qu’il y a d'autres sources, d'autres façons de faire de la recherche documentaire. Et puis, si on constate que malgré tout, les élèves ont pu s'en servir, leur montrer, preuves à l'appui, qu'il y avait peut-être d’autres façons de faire plus riches", affirme Sophie Vénétitay_._ "Dans le contexte des fake news, Wikipédia est présentée comme une source relativement fiable par rapport à ce que l'on peut trouver par ailleurs sur le web", complète Gilles Sahut.

Pour Carine Aillerie, spécialiste des pratiques informationnelles des jeunes, il faudrait que cette mise en garde des professeurs soit valable pour "toute recherche d'information" et pas seulement Wikipédia. "Attention Wikipédia, ce n'est pas tout à fait sûr, il faut vérifier les informations : c'est vrai pour tout un tas de choses aujourd'hui. Je pense que ce serait plus intéressant de travailler sur la spécificité de ce fonctionnement propre, sur le rapport à la vérité, la façon dont l'information est présentée dans le respect des règles d'écriture qui sont celles de Wikipédia. Je pense que, d'un point de vue pédagogique, c'est beaucoup plus plus intéressant", affirme la maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l’Université de Poitiers. Les craintes de l'enseignant vis-à-vis de Wikipédia peuvent s'appliquer à "l'ensemble du web de nos jours", affirme Rémy Gerbet, le délégué opérationnel de Wikimédia France : "Est-ce que mon élève va appréhender l'information ? Est-ce qu'il va prendre le recul nécessaire pour analyser cette information? [...] Wikipédia, comme n'importe quel site web actuellement, n'est pas fiable à 100%", précise-t-il.

À réécouter : Wikipédia, chacun sait ce qui lui plait

Wikipédia, comme objet d'apprentissage

Malgré une défiance qui persiste, Wikipédia a fait une percée dans les enseignements scolaires, jusqu'à devenir un objet d'apprentissage. Certains professeurs font ainsi participer des élèves à l'écriture d'articles sur l'encyclopédie. "J'ai l'impression que ce sont souvent des pratiques ou des projets assez isolés", tempère Carine Aillerie, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l’Université de Poitiers. Ces exercices ont été impulsés notamment par l'association Wikimédia France, qui intervient en classe depuis qu'elle a reçu l'agrément du ministère de l'Éducation nationale en 2014. "Il est évident qu'il y a eu une bascule de l'institution. Elle a reconnu Wikipédia comme un partenaire possible, notamment avec ce fameux wikiconcours qui encourage les enseignants à faire participer leurs élèves à Wikipédia", souligne Gilles Sahut, maître de conférences en sciences de l'information de la communication à l'Université Toulouse Jean-Jaurès. Le wikiconcours a été lancé en 2012 et le nombre d'établissements inscrits ne cesse d'augmenter : lors de la première édition, il y avait 5 établissements participants d'une seule académie contre 36 formant partie de 22 académies en 2018-2019.

Le wikiconcours consiste à faire écrire des articles aux élèves. Cela leur permet non seulement de développer des qualités d'écriture, mais aussi de mieux comprendre les mécanismes éditoriaux qui sont sous-jacents à cette encyclopédie.                          
Gilles Sahut, spécialiste de Wikipédia

Wikimédia France a également développé un site internet pour les enseignants afin qu'ils trouvent des exemples d'exercices à réaliser autour de Wikipédia avec leurs élèves. "Cela peut être un simple atelier d'écriture. Il faut prendre une thématique et toute la classe peut contribuer sur tel sujet. Cela peut être de la traduction ou de la recherche de sources de qualité", détaille Rémy Gerbet, le délégué opérationnel de l'association. La collaboration entre Wikimédia France et les enseignants est "beaucoup plus étroite et fructueuse" désormais, selon lui. Un séminaire en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale a également été organisé avec des professeurs intéressés par Wikipédia pour y contribuer et pour "savoir comment organiser des activités sur Wikipédia avec leurs élèves". Depuis la reconnaissance de Wikimédia France par le ministère de l'Éducation nationale, la formation des enseignants à Wikipédia est même intégrée au Plan académique de formation (PAF) dans certaines académies. En l'espace de deux ans, environ 250 enseignants, principalement des professeurs-documentalistes, ont été formés lors de ces ateliers.

À réécouter : Déclaration d'amour à une page Wikipédia

À réécouter : Wikipédia : où sont les femmes ?