Publicité

Zizi Jeanmaire : "Descendre l'escalier avec un manteau de plumes, c'est une espèce de panache, de triomphe"

Zizi Jeanmaire et la troupe de danseurs du Casino de Paris, le 27 janvier 1970, dans une revue de Roland Petit.
Zizi Jeanmaire et la troupe de danseurs du Casino de Paris, le 27 janvier 1970, dans une revue de Roland Petit.
© AFP

Dans ce quatrième épisode de la série "A voix nue", Zizi Jeanmaire revient sur ses débuts au music-hall, à l'Alhambra, à la fin des années 1950. Quittant les pointes et les tutus pour les talons hauts et les strass, elle découvre un autre rapport au public et à la scène.

Quatrième entretien avec Zizi Jeanmaire dans l'émission "A voix nue" où à 86 ans, elle nous raconte ses débuts au music-hall. C'était en 1957 à l'Alhambra, avec Michel Legrand au piano et Roland Petit à la chorégraphie, elle tournait le dos à la scène du ballet classique. "Les expériences, les casse-gueules m'ont toujours attirée", s'amuse t-elle encore aujourd'hui. Totalement autodidacte elle a "fait ça sur l'envolée", en apprenant "sur le tas" sans avoir pris aucun cours de chant. Ce fut une expérience pour elle "émotionnellement violente" tous les soirs. A la différence du ballet, elle découvre une autre façon de s'adresser au public, plus directement, dans un "langage" compréhensible, moins "abstrait". Elle raconte la genèse de son numéro fameux "Mon truc en plumes" avec des éventails roses en plumes d'autruche. C'est le début de sa grande carrière de vedette de music-hall, remplie de succès sur les plus grandes scènes en France et aux États-Unis.

"A voix nue" 4/5 avec Zizi Jeanmaire : "Descendre l'escalier avec un manteau de plumes, c'est une espèce de panache, de triomphe". Une diffusion du 27/05/2010

28 min

J'adore ça, descendre l'escalier avec un manteau de plumes sublime derrière. C'est une espèce de panache, de triomphe. On arrive là-haut, on domine tout, les spectateurs... c'est très grisant là-haut. Heureusement que le trac vous quitte au début sinon on ne pourrait rien faire ! Ce qu'on attend le plus, c'est d'entrer en scène parce qu'au moins là on se libère.

Publicité
  • "A voix nue"
  • Première diffusion le 27/05/2010
  • Producteur : Martin Pénet
  • Réalisation : Viviane Noël
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France