Publicité

Zizi Jeanmaire : "La danse m'a toujours poursuivie énormément"

Zizi Jeanmaire dans le film musical "Anything goes" de Robert Lewis en 1956.
Zizi Jeanmaire dans le film musical "Anything goes" de Robert Lewis en 1956.
© Getty - Silver Screen collection

Dans ce troisième entretien d'"A voix nue" avec Zizi Jeanmaire, la danseuse revient sur sa courte carrière d'actrice, d'abord à Hollywood puis pour quelques années en France. Inévitablement, la danse l'a rattrapée.

Troisième entretien de la série "A voix nue" avec la danseuse Zizi Jeanmaire, dans lequel elle relate son expérience à Hollywood en 1952 alors que le producteur Howard Hughes, patron de la RKO, la repère et la fait tourner dans le film musical Hans Christian Andersen et la Danseuse. Suivra quelques années après, le film Quadrille d'amour (Anything goes). De Hollywood, Zizi Jeanmaire dit qu' "en fait c'est une énorme famille. C'est un peu comme l'Opéra de Paris. Ils vivent tous en vase clos, les uns sur les autres, s'invitant mutuellement dans des parties tous les samedis."

"A voix nue" 3/5 avec Zizi Jeanmaire : "La danse m'a toujours poursuivie énormément". Une diffusion du 26/05/2010

28 min

Après ses années passées à Hollywood, Zizi Jeanmaire rentre en France et tourne trois films à la fin des années 1950 dont Folies-Bergère d'Henri Decoin. Mais son expérience d'actrice s'arrête là, elle n'a pas souhaité donner suite aux autres propositions.

Publicité

Il y a des rencontres qui vous propulsent et je n'ai jamais retrouvé ça avec quatre ou cinq films, comme je l'avais trouvé dans le ballet, sur scène. La danse m'a toujours poursuivie énormément. [...] Je suis née danseuse. Je revenais toujours éternellement à la danse.

  • "A voix nue"
  • Première diffusion le 26/05/2010
  • Producteur : Martin Pénet
  • Réalisation : Viviane Noël
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France