Publicité

Zweig, Musil et Apollinaire, auteurs libres de droits

Douze nouvelles traductions chez cinq éditeurs différents, Stefan Sweig sera l'une des stars des présentoirs de librairie à la rentrée. Explication de cette frénésie éditoriale : l'auteur autrichien tombe ce 1er janvier dans le domaine public. Ce sera également le cas de son compatriote Robert Musil et pour Apollinaire à l'automne.

Stefan Zweig
Stefan Zweig

24 heures de la vie d'une femme , Le joueur d'échecs , Lettre d'une inconnue , Amok , La Peur - Livre de Poche, Payot, Flammarion, Rivages, Robert Laffont vont rééditer les classiques de Stefan Zweig. A chaque 1er janvier, les éditeurs profitent de l'aubaine : ils publient les oeuvres des auteurs fraîchement versés dans le domaine public.

Publicité

70 ans après sa mort, c'est le cas des écrits de Stefan Zweig. La version allemande de 24 heures dans la vie d'une femme est désormais libre de droits d'auteurs, mais pas sa traduction. Le principal traducteur de Zweig, Alzir Hella, est mort en 1953. Il faudrait attendre 2023 pour reproduire gratuitement son travail. C'est pourquoi les éditeurs français vont produire de nouvelles traductions. Écoutez les explications d'Emmanuel Pierrat , avocat spécialiste de la propriété intellectuelle et lui-même éditeur :

Écouter

1 min

Le domaine public marque la fin du droit dit "patrimonial", c'est-à-dire du droit de propriété et d'exploitation commerciale ou non de l'oeuvre. Mais un droit moral y reste attaché, tel qu'exposé sur le site de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) :

L'auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible (art. L.121-1 du CPI).Le droit moral demeure après l'extinction des droits pécuniaires. Les héritiers de l'auteur peuvent l'exercer même si l'œuvre est tombée dans le domaine public.

Promotion 2013 des auteurs tombés dans le domaine public
Promotion 2013 des auteurs tombés dans le domaine public
- Public Domain Review

Le site Public Domain Day a publié un photomontage des écrivains tombés dans le domaine public en ce début d'année (voir ci-contre - en haut à gauche : Stefan Zweig et Bronislaw Malinowski ; au second rang, tout à droite : Robert Musil). Très tôt, la protection des droits d'auteurs a fait l'objet d'une tentative de normalisation internationale avec la signature de la convention de Berne en 1886 dont la dernière révision date de 1979. Elle fixe une durée de protection de 50 ans minimun.

C'est le délai appliqué au Canada quand la France impose 70 ans. Camus, Céline, Hemingway, de nombreux écrivains sont versés dans le domaine public canadien sans l'être en France. Une différence de législation qui a engendré quelques polémiques entre éditeurs français et sites canadiens qui proposent des contenus libres de droits. Plus largement, le domaine public constitue un enjeu financier majeur pour le secteur de l'édition française :

Écouter

1 min

Emmanuel Pierrat
Emmanuel Pierrat
- Florence Sturm

Quand une oeuvre a traversé une période de guerre, on considère qu'elle a été moins mise en valeur, qu'elle a eu moins de lecteurs. Cette perte de lectorat est prise en compte par la loi qui rajoute des années supplémentaires de droits d'auteur. On compense de huit ans la Première Guerre mondiale, de six ans la Seconde.

Il existe des prorogations de droits d'auteurs : les ayants droits bénéficient d'un délai pour circonstances exceptionnelles (guerre, mort pour la France). Antoine de Saint-Exupéry est mort en 1944, mais son oeuvre, et notamment son très rentable Le Petit Prince , ne sera pas versé dans le domaine public avant 2033. C'est ce qui explique aussi pourquoi les écrits de Guillaume Apollinaire, mort en 1918, ne seront libres de droits d'auteur que cet automne (2013), comme l'expose Emmanuel Pierrat :

Écouter

2 min

Au-delà des enjeux financiers et artistiques, la chute dans le domaine public pose question lorsqu'il s'agit d'oeuvre sensible. Le cas de *Mein Kampf * est épineux. Le pamphlet rédigé par Adolf Hitler entre 1924 et 1925 tombera dans le domaine public au 1er janvier 2016 :

Écouter

2 min

L'année prochaine, le Land de Bavière va diffuser une version commentée de Mein Kampf . "Nous voulons clairement montrer à quel point ce livre, aux conséquences catastrophiques, est absurde " a exposé le ministre des finances bavarois. L'objectif est également de rendre aussi "peu attractif commercialement" que possible toute publication future de cet ouvrage.

> Pour aller plus loin, le reportage multimédia Pixel : "Le droit d'auteur à l'épreuve d'Internet"

Florence Sturm et Erwan Pastol
Public Domain Review (en anglais)

Site qui recense les œuvres tombant dans le domaine public

Dans le labyrinthe du domaine public

Slate.fr

Camus et d'autres écrivains français gratuits au Canada, pas en France

Slate.fr

Domaine Public

Agrégateur de lien pour trouver des contenus culturels libres de droit

Savoirs Com1

Site sur les biens communs de la connaissance