Fautes de grammaire et liaisons mal-t-à propos...
Fautes de grammaire et liaisons mal-t-à propos... - PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP RF / GETTY IMAGES
Fautes de grammaire et liaisons mal-t-à propos... - PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP RF / GETTY IMAGES
Fautes de grammaire et liaisons mal-t-à propos... - PHILIPPE TURPIN / PHOTONONSTOP RF / GETTY IMAGES
Publicité

On a beaucoup moqué Sandrine Rousseau pour avoir maltraité la conjugaison de quelques verbes à la télévision. Mais c'est plutôt une source de poésie quand il s'agit de l'écriture de chansons.

On devine, dès la première écoute, que Renaud le fait exprès. Entre langage enfantin et plaisanterie un peu bouffonne, il maltraite la grammaire et c’est savoureux. Est-ce que cette chanson aurait eu un tel succès s’il avait chanté "Dès que le vent tournera, je repartirai" ? On peut en douter.

C’est pourquoi on a bien ri cette semaine avec Sandrine Rousseau, chez qui on devine très bien quel est le court-circuit qui fait dire "la gorge qui grattions, les yeux qui brûlions" – quand on parle de son propre corps, il n’est pas absurde d’être tenté d’employer la première personne – et en plus, ça rime avec "nous votions". Et, si Mme Rousseau était autrice dans la chanson, on pourrait dire qu’elle prolonge une longue et riche tradition.

Publicité

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :

Renaud, Dès que le vent soufflera, 1983

Sandrine Rousseau, 30 octobre 2022

Jacques Brel, La Bourrée du célibataire, 1957

Serge Gainsbourg, En relisant ta lettre, 1961

Têtes Raides et Fabulous Trobadors, Méfie-toi, 2005

François Morel, Paulo Virginie, 2006

Zaza Fournier, Mon slow, 2008

Georges Brassens, La Chasse aux papillons, 1952

Georges Brassens, Corne d'aurochs, 1952

Jean Ferrat, A Brassens, 1963

Jérémie Kisling, Le Ours et la Hirondelle, 2005

Françoise Hardy, C'est à l'amour auquel je pense, 1962

Zaza Fournier, Mon slow, 2008

**
Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique  sur Twitter.**

Notre série de chroniques de l'été 2022, Derrière nos voix, est toujours réécoutable en scrollant vers le bas ee cette page.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast  Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

L'équipe

Bertrand Dicale
Production