Théo Curin dialogue cette semaine avec le para-judoka Hélios Latchoumanaya, dans le dojo de l'Insep.
Théo Curin dialogue cette semaine avec le para-judoka Hélios Latchoumanaya, dans le dojo de l'Insep. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Théo Curin dialogue cette semaine avec le para-judoka Hélios Latchoumanaya, dans le dojo de l'Insep. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Théo Curin dialogue cette semaine avec le para-judoka Hélios Latchoumanaya, dans le dojo de l'Insep. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Publicité

Cette semaine, Théo Curin rend visite au parajudoka Hélios Latchoumanaya, médaille de bronze aux Jeux de Tokyo.

Nous plongeons, chaque semaine, au cœur de la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, en compagnie du vice-champion du monde de paranatation, Théo Curin. Ce dernier rencontre ici Hélios Latchoumanaya, médaillé de bronze en parajudo et champion du monde en moins de 90 kilos. Il s'entraîne au dojo de l'Insep, à Vincennes, depuis 2018.

Ce Tarbais d'origine, est passé par Toulouse puis Bordeaux, avant de poursuivre sa carrière sportive dans la capitale, au plus haut niveau : "Paris 2024, ce seront mes deuxièmes Jeux. Ce serait énorme si j'étais sélectionné, ici à la maison, avec du public. Ce serait un rêve et l'objectif, pour moi, sera de gagner."

Publicité

Pour y parvenir, l'athlète mène une préparation physique quotidienne (cardio, muscu, technique) chaque après-midi, qui fait suite à deux heures de judo avec des combats, le matin.

"La lumière enfin mise sur nous"

Les catégories de handicap ont été modifiées en début d'année, créant de nouvelles catégories de poids. Ainsi, Hélios découvre de nouveaux adversaires, plus dans la technique pour ceux qui ont gagné une catégorie, et davantage dans le physique pour ceux qui sont descendus d'une catégorie.

Hélios Latchoumanaya a le sentiment que le handicap sera mieux pris en compte l'an prochain, avec une mise en valeur des Jeux paralympiques, au même niveau que les Jeux olympiques : "P__our les Jeux de Paris 2024, la lumière est enfin mise sur nous. Je trouve ça top ! France Télévisions retransmettra la totalité des Jeux paralympiques. C'est une première, et ce ne sera que du bonus pour nous." Des épreuves qui seront également commentées sur franceinfo.

L'équipe