Theo Curin, sous la grande halle de l'Insep, en compagnie de Thierry Dumaine, en charge de la préparation physique.
Theo Curin, sous la grande halle de l'Insep, en compagnie de Thierry Dumaine, en charge de la préparation physique. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Theo Curin, sous la grande halle de l'Insep, en compagnie de Thierry Dumaine, en charge de la préparation physique. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Theo Curin, sous la grande halle de l'Insep, en compagnie de Thierry Dumaine, en charge de la préparation physique. - FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO
Publicité

Durant sa visite à l'Insep, Théo Curin a rencontré des athlètes suivant une préparation physique adapté à eux.

Théo Curin, vice-champion du monde de para-natation, poursuit sa visite de l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance). Il y rencontre aujourd'hui Thierry Dumaine, en charge de la préparation physique spécifique des athlètes, notamment ceux qui participeront aux Jeux olympiques de Paris 2024.

"On accueille des athlètes sur l'espace Dimension physique_,_ explique Thierry, pour leur proposer quatre services différents : au poste cardio_, ils subissent une batterie de tests ;_ au poste force, ils travaillent leur profil musculaire ; dans le studio_, avec caméras, ils reproduisent des mouvements dynamiques et disposent d'un bilan individualisé ; enfin on a_ un espace remise en forme_, après des blessures."_

Publicité

Un coach référent

Il s'agit d'apprendre aux athlètes à mieux se connaître pour être plus performants. Il y a donc un lien permanent et intime avec les entraîneurs habituels des sportifs et avec le pool médical de l'Insep.

Bopha Kong et son entraineur référent, Nicolas, discutent avec Théo Curin et Thierry Dumaine.
Bopha Kong et son entraineur référent, Nicolas, discutent avec Théo Curin et Thierry Dumaine.
- FABRICE RIGOBERT / FRANCE INFO

Théo rejoint ensuite le para-athlète de taekwondo Bopha Kong, en pleine préparation physique : "Je viens ici au moins deux fois par semaine. Je me prépare au renforcement musculaire et je fais entièrement confiance à mon coach." Chaque athlète dispose en effet d'un entraîneur référent au sein de l'Insep, et en particulier au pôle de préparation.

L'équipe