L'invité culture. Moulla : la magie appartient à la culture de l'homme

L'invité culture. Moulla : la magie appartient à la culture de l'homme
Publicité

Moulla lance le concept de "magie augmentée".

Voilà un jeune homme tombé tout petit dans la magie

Très vite, Moulla a suivi un apprentissage classique pour maitriser à la perfection les principaux tours d'illusion, de prestidigitation, de cartes, etc.

Passionné de nouvelles technologies, il a aussi intégré une université américaine pour tenter de maitriser les outils techniques. De ce mariage inédit entre l'innovation et l'illusion, Moulla a lancé le concept de "magie augmentée".

Publicité

En ce sens, Moulla entre dans la lignée des grands magiciens qu'ont été les Houdin, Méliès et autres, toujours à la pointe de la science à leur époque (l'éther pour Houdin, le cinéma pour Méliès). Sur scène, il vous emprunte un smartphone, le fait disparaitre, réapparaitre, le réduit en poudre, le rend intact ; il joue aussi avec un écran géant, ses tours naviguant du réel à l'image, du virtuel au physique.

rappelle que la magie n'est pas qu'un divertissement

Elle s'intègre à part entière dans la culture, et même dans l'histoire de l'homme, depuis la préhistoire, quand les pièges à animaux n'étaient que des illusions destinées à chasser.

À voir sur scène le 24 septembre au Théâtre du Garde-Chasse aux Lilas en Seine-Saint-Denis, le 29 septembre à la maison de la magie de Robert Houdin à Blois, le 7 octobre au Festival d'Histoire de Blois, et jusqu'à la fin de l'année en tournée en Europe.