- VANESSA MEYER / MAXPPP
- VANESSA MEYER / MAXPPP
- VANESSA MEYER / MAXPPP
Publicité
Résumé

Il faut surveiller ses bras et ses jambes, en été, quand on porte des vêtements courts.

En savoir plus

Si vous avez prévu de passer le week-end en plein air, attention aux tiques. Contrairement aux idées reçues, elles ne se trouvent pas qu'en forêt. Un quart des piqûres de tiques ont lieu à la maison, 22% dans les jardins privés et même 4% à l’intérieur du domicile. C'est ce qui ressort d'une étude de science participative menée par l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). D’où l’importance de surveiller ses bras et ses jambes, en été, quand on porte des vêtements courts, car les tiques peuvent transmettre certaines maladies via des bactéries. En Europe, la tique est d’ailleurs le premier vecteur de maladie de  l’animal vers l’homme.
 
Ce sont ces acariens noirs ou marrons, gros comme une tête d'épingle. Elle n’ont pas d’antenne, ni d’ailes et possèdent quatre paires de pattes. La plupart du temps les piqûres sont sans conséquence mais une tique sur six porte la bactérie qui en est responsable de maladie de Lyme. Dans ce cas, une tache rouge apparaît sur la peau quelques jours après la piqûre. Et en l’absence de traitement, par antibiotique,  la maladie peut parfois provoquer des atteintes cutanées, musculaires, ou neurologiques.

Plus exceptionnel, certaines piqûres de tique peuvent aussi provoquer par la suite des allergies à la viande rouge. Cela concerne 3% des adultes. D'où l'importance de ne pas s'allonger, ni marcher dans des herbes hautes sans se protéger les bras et les jambes. Et si l’on repère une tique accrocchée sur la peau, il faut la détacher avec une pince ou ses ongles en la tournant, comme si on la dévissait.

Publicité

Les citoyens peuvent faire avancer la recherche sur les tiques en précisant leur implantation géographique. Il y a plusieurs possibilités : dans la région de Nancy vous pouvez chasser les tiques dans votre jardin en passant un drap blanc spécial dans l’herbe. Ailleurs en France, vous pouvez signaler les piqûres de tiques sur internet ou sur une application pour smartphone. Et vous êtes même invités à envoyer des tiques à des chercheurs par la Poste : il faut simplement les scotcher sur une feuille dans une enveloppe. Tous les renseignements sont sur citique.fr.

Références

L'équipe

Anne Le Gall
Production