Annie Jolivet, économiste du travail, chercheuse au Centre du travail et de l'emploi du CNAM et  Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à  l’Ecole d’économie de Paris sont dans le Talk.
Annie Jolivet, économiste du travail, chercheuse au Centre du travail et de l'emploi du CNAM et  Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à  l’Ecole d’économie de Paris sont dans le Talk. ©Radio France - franceinfo
Annie Jolivet, économiste du travail, chercheuse au Centre du travail et de l'emploi du CNAM et Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris sont dans le Talk. ©Radio France - franceinfo
Annie Jolivet, économiste du travail, chercheuse au Centre du travail et de l'emploi du CNAM et Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris sont dans le Talk. ©Radio France - franceinfo
Publicité

La Première ministre Elisabeth Borne dévoile le projet du gouvernement sur les retraites et annonce à cette occasion une mesure à laquelle une grande partie des Français semble hostile : le recul de l’âge légal de départ à la retraite.

Le projet de réforme des retraites du gouvernement doit être dévoilé mardi 10 janvier par la Première ministre Elisabeth Borne. La cheffe du gouvernement détaille lors  d'une conférence de presse la réforme des retraites. Le texte sera ensuite présenté en Conseil des ministres le 23 janvier. Cependant, cette réforme soulève toujours plus d'hostilité d'une partie de l'opinion publique, notamment car elle prévoit sans doute le report de l'âge légal du départ à la retraite. A gauche, la Nupes tiendra plusieurs meetings d'opposition à la réforme des retraites quand les organisations de jeunesse manifesteront le dimanche 21 janvier.

Annie Jolivet, économiste du travail, chercheuse au Centre d'études sur l'emploi et le travail du CNAM et Ulysse Lojkine, économiste, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris sont dans le Talk pour en discuter.

Publicité

Des inégalités face à la mort ?

Le report de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans, au lieu de 62 actuellement a été annoncé par la Première ministre mardi 10 janvier. Si cette annonce est celle qui crispe le plus l'opinion public et monopolise l'attention, cette conférence de presse est aussi l'occasion d'expliciter  d'autres mesures.

Cependant, si cette hostilité pour une réforme persiste, c'est parce que l'âge de départ à la retraite soulève, et ce depuis plusieurs décénnie, la question des inégalités sociales face au marché du travail, aux conditions de travail mais aussi face à la mort. Si l'espérance de vie a douvlé en un siècle,  l'Insee rappelle qu'un quart des décès survient avant 65 ans. Ces morts prématurées touchent en particulier les hommes les plus modestes.

Rejoignez-nous dès 18 heures du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, de débat autour de sujets d'actualité et de société.