"Le silence et la colère", P. Lemaitre
"Le silence et la colère", P. Lemaitre - EDITIONS CALMANN-LEVY
"Le silence et la colère", P. Lemaitre - EDITIONS CALMANN-LEVY
"Le silence et la colère", P. Lemaitre - EDITIONS CALMANN-LEVY
Publicité

On l'attendait avec impatience, la chronique familiale de Pierre Lemaitre se poursuit au fil du XXe siècle, direction les années 50.

Le Silence et la Colère, Pierre Lemaitre, Calmann-Lévy

La grande saga commencée avec la trilogie Les enfants du désastre il y a tout juste 10 ans? et avec le Prix Goncourt pour le premier tome Au revoir là-haut, se poursuit dans les années 50. Après Le grand monde, premier volet consacré à la période Les Trente Glorieuses, voici venu le temps pour Le Silence et la Colère.

Publicité

LIVRES ET JEUNESSE - 15/01 Pierre Lemaitre Le silence et la colère WEB

11 min

Nouveau roman, on pourrait presque dire, le nouveau ‘’feuilleton’’ de Pierre Lemaitre. ‘’Feuilleton’’ car l'auteur, Prix Goncourt en 2013 pour Au revoir là-haut , s’inscrit dans la lignée des Hugo, Dumas, Balzac, ou Zola, les fameux grands ''feuilletonistes'' du XIXe. Il explique lui-même les ressorts du genre :

"En fait, la grande question, c'est qu’il faut frustrer le lecteur pour son plaisir, mais pas pour son déplaisir. Donc la question est vraiment très délicate. C'est beaucoup plus malin et beaucoup plus fin qu'on pourrait l'imaginer. C'est de savoir jusqu'où on peut aller pour créer chez lui un appétit, une envie d'intrigue, une envie de suite, et en même temps de le frustrer en disant : je vais peut-être aussi te proposer autre chose, et en fait de jouer avec son désir. Là, je pense que c'est ça le moteur du feuilleton."

L'histoire

On retrouve cette chère famille Pelletier quatre ans plus tard, entre Beyrouth où sont restés les parents, et Paris où ont choisi de vivre les enfants, Jean, François et Hélène. Cette fois plus question de parler de guerre, ni de celle d’Indochine qui se termine, ni de celle d’Algérie pas encore commencée, on est en 1952.

Si l’histoire familiale se poursuit dans la grande Histoire, l'auteur l’évoque moins. Cette fois Pierre Lemaitre opte, comme il le dit lui-même, pour ’’un roman social’’, mettant en avant une décennie charnière, entre modernité et archaïsmes. Une partie de l’intrigue se situe dans le petit village de Chevrigny, qui sera bientôt englouti par les eaux pour permettre la construction d’un barrage hydroélectrique, en référence à la construction de celui de Tignes en Savoie, à cette époque.

Il y est question aussi de la montée des médias : Hélène, est devenue reporter-photographe dans le même journal que son frère François. On suit aussi les aventures de l’aîné de la famille Pelletier, Jean, dit Bouboule, qui a son niveau participe à  la naissance de la société de consommation de masse, avec la création d’un grand magasin "Dixie".

On est dans Au bonheur des dames de Zola, version années 50, en quelque sorte. On est aussi dans l’histoire du féminisme, le rapport au travail et au corps, puisqu'il est aussi surtout question dans ce roman de "chasse" à l'avortement. Les femmes sont d'ailleurs au centre de l'histoire, avec le personnage d'Hélène, et ce clin d’œil à Françoise Giroud avec son enquête de l’époque dans le journal Elle sur l’hygiène des femmes.

C’est foisonnant, par moment haletant, on a quand même un tueur en série dans l’affaire, et l’humour toujours présent bien sûr. Une fois de plus on se laisse emporter par le tourbillon de la vie, pas comme celle des autres. Pierre Lemaitre : si l’on n’a jamais lu Pierre Lemaitre, quelle chance ! Et pour ceux qui sont des inconditionnels, vous ne serez pas déçus, il est encore l’un de ses livres que l’on ne veut pas quitter. Après l’avoir lu, et si vous avez des adolescents près de vous, n’hésitez pas à le laisser traîner négligemment sur votre table basse, avec un peu de chance, ils y succomberont à leur tour.

Pierre Lemaitre

Pierre Lemaitre
Pierre Lemaitre
- BRUNO LEVY

L'auteur offre un scoop pour franceinfo !

"Oui, alors un petit scoop, le prochain roman se passera en 1959, et on va travailler sur la question de la guerre froide. On est dans les années Khrouchtchev, et sur les années où le Parti communiste en France est très puissant. Et donc on va aller au-delà du rideau de fer. Et le roman, vous ne le direz à personne, s'appellera "Un avenir radieux", mais ça reste entre nous ".

Et, ça restera entre nous aussi, lorsqu’il écrit Pierre Lemaitre aime par-dessus tout le silence, ou alors écouter La sonnerie de l’Eglise Sainte Geneviève du Mont de Paris de Marin Marais.

Des idées de lectures pour les plus jeunes

Pour les plus jeunes, des idées de lectures à trouver grâce au site de  kibookin du  SLPJ : p ****our tous les âges, et pour tous les goûts, plus d'excuses pour ne pas trouver sa pépite à lire ou à offrir !

Idées à lire sur KIBOOKIN (KIBOOKIN/SLPJ)

Belles lectures et bonne semaine à tous !

L'équipe