Johan Cruyff lors du match contre l'Argentine, Coupe du monde 1974
Johan Cruyff lors du match contre l'Argentine, Coupe du monde 1974 ©AFP
Johan Cruyff lors du match contre l'Argentine, Coupe du monde 1974 ©AFP
Johan Cruyff lors du match contre l'Argentine, Coupe du monde 1974 ©AFP
Publicité

En 1974, en Allemagne de l'Ouest, le capitaine allemand Franz Beckenbauer offre à son pays sa deuxième Coupe du monde. Pourtant, c'est l'attaquant néerlandais Johan Cruyff, battu en finale, qui est nommé meilleur joueur de la compétition.

Comment l'attaquant néerlandais Johan Cruyff, battu en finale par l'Allemagne, est-il devenu le héros de la Coupe du monde 1974, éclipsant Franz Beckenbauer, le capitaine de l'équipe d'Allemagne, pourtant victorieuse ? Son football, fait d'accélérations et d'inventivité, et ses cheveux longs font du joueur un symbole de liberté. Son style de jeu incarne une forme de football total et libre, unique en son genre. Johan Cruyff revendique un football axé sur le plaisir du joueur et la joie du spectateur.