Roberto Baggio après l'échec de son tir au but face au Brésil en finale de la Coupe du monde en 1994 aux Etats-Unis
Roberto Baggio après l'échec de son tir au but face au Brésil en finale de la Coupe du monde en 1994 aux Etats-Unis ©AFP - Omar Torres
Roberto Baggio après l'échec de son tir au but face au Brésil en finale de la Coupe du monde en 1994 aux Etats-Unis ©AFP - Omar Torres
Roberto Baggio après l'échec de son tir au but face au Brésil en finale de la Coupe du monde en 1994 aux Etats-Unis ©AFP - Omar Torres
Publicité

C'était un des meilleurs joueurs du monde. En 1994, Roberto Baggio a été élu Ballon d'or, est le numéro 10 de la Juventus de Turin. On parle de son élégance, de sa finesse, de sa poésie. Et pourtant, dans le match Brésil - Italie le 17 juillet 1994.

Le surnom de Roberto Baggio est " il Divin Codino ". Le "divin à la queue de cheval", en référence à son catogan bouclé. Tout lui réussit et on attend de cette Coupe du monde de football en 1994 aux Etats-Unis. D'abord abandonné par l'entraîneur de l'équipe d'Italie, il chausse les crampons pour faire la différence et fait avancer à lui seul l'équipe italienne jusqu'en finale, le 17 juillet 1994, au Rose Bowl, stade de Pasadena, ville californienne de la banlieue de Los Angeles. L'Italie y rencontre le Brésil. Les deux sont déjà triples Champions du monde.