David Luiz, le capitaine de l'équipe du Brésil pleure à la fin du match contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014
David Luiz, le capitaine de l'équipe du Brésil pleure à la fin du match contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014 ©Getty
David Luiz, le capitaine de l'équipe du Brésil pleure à la fin du match contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014 ©Getty
David Luiz, le capitaine de l'équipe du Brésil pleure à la fin du match contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014 ©Getty
Publicité

Le Brésil joue à domicile contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014. En l'absence de Neymar et Thiago Silva, l'équipe brésilienne est écrasée 7 buts à 1 par une Allemagne implacable. Le Brésil est humilié devant son peuple.

Le 8 juillet 2014, à l'Estádio Mineirão de Belo Horizonte, la première demi-finale de la Coupe du monde oppose l'équipe du Brésil à l'Allemagne. La foule des supporteurs est joyeuse et pleine d'espoir. Malgré l'absence de Neymar, blessé, et du capitaine Thiago Silva, suspendu, le Brésil ne s'attend pas à une telle désillusion. Implacable et puissante, l'équipe d'Allemagne mène déjà 5 buts à 0 au bout de trente minutes de match. Certains supporteurs brésiliens quittent le stade avant le coup de sifflet final. Le Brésil est vaincu 7 buts à 1. Humiliation nationale. Le capitaine de l'équipe, David Luiz, en pleurs, demande pardon au peuple brésilien.