Le hashtag reprend une expression utilisée par Mélenchon pour tacler les soutiens de l'ex-Premier ministre - TWITTER
Le hashtag reprend une expression utilisée par Mélenchon pour tacler les soutiens de l'ex-Premier ministre - TWITTER
Le hashtag reprend une expression utilisée par Mélenchon pour tacler les soutiens de l'ex-Premier ministre - TWITTER
Publicité
Résumé

Le week-end, sur les réseaux sociaux, a été notamment rythmé par les suites de l'accrochage très vif entre Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon.

En savoir plus

Il existe de nombreuses recettes pour faire une polémique réussie, mais celle qui consiste à mélanger personnalités éruptives, supporters tendus et réseaux sociaux est clairement l'une des plus efficaces. La preuve avec les suites du dernier accrochage en date entre Jean-Luc Mélenchon et Manuel Valls, après le départ fracassant du premier d'une mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie au motif qu'elle était présidée par le second.

Dorénavant, la bande à Valls est totalement intégrée à la fachosphère et à sa propagande.

Publicité

— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 7 octobre 2017

Entre deux échanges musclés sur Twitter, est né un hashtag, #JeSuisLaBandeDeValls, reprenant une expression utilisée par Mélenchon pour tacler les soutiens de l'ex-Premier ministre, et lancé par un élu parisien proche du contesté Printemps républicain. Internet étant ce qu'il est, le mot-clé a rapidement muté, oscillant entre les messages de soutien réels au député de l'Essonne, les critiques violentes adressées par les supporters - nombreux, sur Twitter - de Jean-Luc Mélenchon et les vannes de qualité variable balancées par les twittos lambda.

Non, @ManuelValls n'est pas seul ! La défense des valeurs et la lutte contre les extrémismes doivent fédérer. #JeSuisLaBandeDeValls

— Lucas Petit (@Lucas__Petit) 8 octobre 2017

Le hashtag #JeSuisLaBandeDeValls en top TT vient démontrer que JLM a fait une faute majeure avec son tweet outrancier.

— Pierre Le Texier (@pierre_lt) 8 octobre 2017

J'aime twitter quand Le hashtag #JeSuisLaBandeDeValls est en top TT et 99 % des tweet sont la pour se foutre de sa gueule .

— Stanerie (@STANXdubstep) 8 octobre 2017

Quand tu n'as pas vérifié le contenu du " #JeSuisLaBandeDeValls" et que tu penses que tout Twitter te soutient. pic.twitter.com/NuLvkNF4Hj

— Leila Admi (@LeilaAdmi) 8 octobre 2017

Ce que l'on retiendra de tout cela, c'est que sur le net comme dans la vraie vie, l'esprit politique ne garde de la réalité que ce qui va dans le sens de ses impératifs de communication. Le succès de #JeSuisLaBandeDeValls en est l'illustration : là où les Insoumis voient une pantalonnade pour l'ex-locataire de Matignon, le principal intéressé voit la preuve qu'il n'est pas si isolé qu'on veut bien le dire...

Instantané : Rassemblement des soutiens de #Valls criant à l'unisson le mot d'ordre : #jesuislabandedevalls pic.twitter.com/pW9B3RwhnC

— Pangolin des Bois (@Le_Pangolin) 8 octobre 2017

Références

L'équipe

Jean Zeid
Production