Publicité

10 conseils simples, et qui fonctionnent, pour faire aimer les musées aux enfants

Par
Faire aimer les musées aux enfants
Faire aimer les musées aux enfants
© Getty - FrankyDeMeyer

Vous aimez aller voir des expositions, mais depuis que votre enfant est né… Vous n’y allez plus. Comment faire de la visite au musée une odyssée ludique ? Comment donner le goût de l’art aux petits ? Quelques pistes.

La responsable du service des publics du Musée d’arts de Nantes, Alice de Dinechin, l’historienne de l’art, Sonia Chaine, le chroniqueur de Ma vie de parent, Julien Bisson et la directrice de la médiation au musée du Louvre Dominique de Font-Réaulx. étaient les invités de l’émission Grand bien vous fasse. Au micro d’Ali Rebeihi, ces spécialistes ont délivré de précieux conseils pour que la visite au musée (re)devienne un plaisir partagé en famille.

1- N’ayez pas peur

Pas de pression ! Dominique de Font-Réaulx enjoint les parents à dédramatiser la démarche de la visite au musée : « N'ayez pas peur, et surtout, venez vous amuser. Le musée est un lieu de plaisir et d’émerveillement et avant tout un lieu de plaisir. Cette sortie culturelle n’est pas une séquence obligatoire à suivre pas à pas, mais au contraire un endroit où l’on vient butiner, glaner, un peu comme un jeu de piste ou un terrain d’aventure. » Pour cela, aller régulièrement au musée, dédramatise la démarche.

Publicité

2 - Préparez avec des livres

Avant de partir pour la visite, Sonia Chaine préconise de : « Préparer à l'avance et de repérer dans des livres permet de ne pas angoisser, de savoir de quoi on peut parler, de choisir les œuvres à voir… »

3- Allez dans les espaces dédiés aux familles

Les musées ont beaucoup changé. Alice de Dinechin explique : « Ils ne sont plus des lieux pensés uniquement comme une sorte de temple de la connaissance. Tous les publics ont toute leur place, et le jeune public particulièrement. Beaucoup d'actions sont mises en place pour les enfants. »

Dominique de Font-Réaulx informe qu’il existe un nouvel espace au cœur du Louvre « Le Studio » qui associe visites et ateliers pratiques pour les enfants et les adultes. Un autre espace « Le Forum » est destiné à tous. On peut s’y rendre à n'importe quel moment pour se reposer, lire, échanger, jouer… Et ça, ça fonctionne très bien. »

4- Voyez des œuvres adaptées

Grand bien vous fasse !
53 min

Julien Bisson préconise de ne pas toujours vouloir faire des visites en famille. Et si on en fait de choisir en fonction des enfants : « Tout comme vous n’emmenez pas votre enfant voir le dernier film des frères Dardenne, ne vous sentez pas obligés de le traîner à l’expo Munch qui vient d’ouvrir à Orsay. À la place, allez plutôt explorer les musées adaptés aux enfants qui essaiment un peu partout en France : la Maison de la magie à Blois, le Musée miniature et cinéma de Lyon, le Musée en herbe à Paris, ou encore la Cité des enfants qui fête ses 30 ans à la Cité des sciences de la Villette… »

5- Mettez de l’humour et de la légèreté

Julien Bisson poursuit : « Adoptez une approche la plus ludique possible lors de la visite. Avec mon fils par exemple, on aime bien jouer à « c’est laquelle la plus moche ? » - laquelle pouvant être une toile, une statue, une photo, ce que vous voudrez. Cela peut paraître puéril. Mais après deux trois rigolades qui ne font pas de mal sur la bizarrerie de telle ou telle création, chacun en vient à défendre son regard et, par contraste, affirmer sa conception de la beauté. Il n’est jamais trop tard pour cultiver leur goût et leur singularité. »
Alice de Dinechin confirme : « Les musées sont un espace de liberté incroyable. Ces lieux de vie dans lesquels on peut déambuler, observer et regarder peuvent être des supports à des échanges, et la place du jeu et de l'humour dans la découverte des œuvres est très importante »

6- Donnez le droit d’aimer et de ne pas aimer

À lire aussi : Les Odyssées du Louvre

Les tableaux ne sont pas réservés aux historiens de l’art. Sonia Chaine avoue : « J'écris des livres pour que mes jeunes lecteurs aillent dans les musées. Quand on a un livre d'art, on n'a aucune notion de l'échelle. Face à une œuvre d'art, l’émotion peut être énorme. Tout à coup, les enfants se rendent compte qu'il y a des choses qui les intéressent, des œuvres qu'ils aiment, d’autres qu'ils n'aiment pas. Pouvoir exprimer ce goût et avoir le droit d’apprécier ou pas est extrêmement valorisant. La visite devient beaucoup plus interactive et pour eux, c'est formidable. »

7- Mettez du plaisir, et rendez l’enfant actif

Dominique de Font-Réaulx est frappée par la gentillesse des gardiens : « Quand les salles sont désertes, ils permettent que les enfants s'allongent par terre, qu'ils puissent dessiner. Et c’est en s'appropriant une œuvre, en la regardant, en l'ayant choisie, que le plaisir va naître. »
Alice de Dinechin insiste : « Il est très important que les enfants soient actifs dans leur découverte des œuvres. On peut leur donner un carnet de dessins avec des crayons ou des pinceaux pour pouvoir montrer avec quoi sont faits les tableaux. On peut aussi jouer à adopter la position d'une œuvre, mimer la position d'un corps sur un tableau. »
. »

8 - Partager ses émotions

Grand bien vous fasse !
50 min

Pour Alice de Dinechin la notion de partage des émotions est primordiale : « Je ne crois pas qu'il y ait forcément de sachants. Quand on est parent, il faut se libérer de ce rôle d'accompagnateur. Souvent, les enfants ont autant à apporter dans la visite, que les parents. L’important est de construire une expérience commune. »
Sonia Chaine ajoute : « Au-delà des connaissances, on voit tellement de choses, de détails dans un tableau. Il peut susciter tellement d'émotions qu’en faisant raconter aux enfants, le dialogue naît naturellement. Interrogez-les sur leur ressenti… Et pour cela, on n'a pas besoin d'avoir des connaissances picturales, ou sur le peintre. Et il y a un vrai émerveillement et une vraie émotion qui passe. »

9 - Voyez peu d’œuvres

Sonia Chaine conseille d'observer peu de tableaux, mais de bien les regarder, et de choisir, si possible, des salles avec pas trop de monde : « Avant de partir choisissez les œuvres que vous voulez voir. Ne soyez pas trop ambitieux et restez à l'écoute de la concentration, de la fatigue et de l'envie des enfants. Il ne faut pas être trop formel, ni avoir trop d'idées préconçues. »

10 - Jouer avec l’imaginaire

Alice de Dinechin ajoute : « Ne fermez pas la porte à l'imaginaire. À Nantes, nous proposons des balades contées : c’est un récit inventé à partir des œuvres. Et ça fonctionne très bien. C’est une proposition qui amène vers un ailleurs, et qui créer une familiarité avec le musée. »

ECOUTER | Grand bien vous fasse : "Comment donner l'envie d'aller au musée aux enfants ?"

Et aussi

  • Laissez les enfants choisir leur parcours.
  • Commencez par l’art contemporain, ou l’art brut, qui sont peut-être plus accessibles.
  • Renseignez-vous, pour que le prix ne soit pas un frein, beaucoup de musées proposent des moments de gratuité.
  • Quelques œuvres pour commencer : Les taureaux ailés de Khorsabad, Angélique et Roger montés sur l'hippogriffe de Antoine-Lous Barye, Le Gorille enlevant une femme par Emmanuel Frémie, les compressions de César…