Publicité

12 millions de Français concernés : la précarité énergétique en cinq chiffres

Par
Une personne règle la température sur un radiateur en fonte le 28 mars 2011 à Toulouse
Une personne règle la température sur un radiateur en fonte le 28 mars 2011 à Toulouse
© AFP - FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS

La première édition de la "Journée contre la précarité énergétique" est organisée ce mercredi. Au moins 12 millions de Français vivent dans des "passoires thermiques" ou ne peuvent pas se chauffer comme ils le souhaitent.

En 2021, un Français sur cinq affirme avoir eu froid dans son logement et en avoir souffert. Ce chiffre est issu du dernier baromètre du Médiateur national de l’énergie. "La situation est préoccupante" a alerté sa directrice générale Frédérique Feriaud, lors de sa publication en octobre. Certains Français sont obligés de réduire le chauffage au strict minimum, quand d’autres ne peuvent même plus payer leurs factures.

Selon la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010, une personne en situation de précarité énergétique "éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat". À l’occasion de la première "Journée contre la précarité énergétique", à laquelle France Inter se joint, voici cinq chiffres pour constater son ampleur, alors que la hausse du prix du gaz se poursuit.

Publicité

12 millions de Français concernés par la précarité énergétique

Un ménage sur cinq est en situation de précarité énergétique selon l'Observatoire national de la précarité énergétique. Environ 12 millions de Français vivent dans des passoires thermiques et/ou n’ont pas les moyens de se chauffer correctement en hiver. Pour réaliser ces calculs, l’ONPE se base sur différents indicateurs, comme le sentiment d’inconfort lié au froid ou encore le montant des dépenses en énergie. 5,6 millions de ménages sont concernés par au moins l’un des indicateurs estime l’ONPE, "dont 2,3 millions de ménages modestes. Cela représente 20,4 % des ménages."

20% des Français ont souffert du froid en 2021

Selon le baromètre annuel du Médiateur national de l'énergie publié le mois dernier, 20% des Français déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2021, pendant au moins 24 heures. C’est six points de plus en l’espace d’un an. La première cause est une mauvaise isolation thermique de leur logement pour quatre ménages sur 10. Viennent ensuite des raisons financières dans 36% des cas, une installation de chauffage insuffisante (22%), voire une coupure d'énergie de la part du fournisseur à cause d'une facture impayée (4%).

12% des Français ont des difficultés pour payer leurs factures…

D’après le baromètre énergie-info du Médiateur, le nombre de ménages ayant des difficultés de paiement de l’énergie est passé de 10% en 2013 à 18% en 2020. 671 000 ménages ont vu un fournisseur d’énergie intervenir chez eux en raison d’impayés en 2019. C’est une augmentation de 17% par rapport à 2018. Les 18-34 ans restent les plus touchés : 46 % d’entre eux déclarent avoir des difficultés à payer leurs factures d’énergie, contre 32 % en 2020.

… et plus de la moitié limite leur consommation pour éviter une grosse facture

En 2021, 60% des Français ont restreint leur consommation pour limiter leur facture énergétique selon une enquête menée sur plus de 2000 foyers. C’était moins l’an passé d’après l’ONPE : 53%. 

5,8 millions de ménages ont reçu un chèque énergie en 2021

Cette aide de l’État est attribuée aux ménages modestes, pour permettre de payer une partie des factures d’énergie de leur logement, mais aussi des travaux de rénovation énergétique. En 2020, le chèque énergie avait concerné 5,5 millions de ménages, pour un montant moyen de 150 euros et allant jusqu'à 277 euros en fonction des revenus. Au total, 812 millions d'euros ont été débloqués l'an passé selon le ministère de la Transition écologique.