Affaire Paul Pogba : la mère du joueur avait elle-même été menacée

Publicité

Affaire Paul Pogba : la mère du joueur avait elle-même été menacée

Par
Paul Pogba a déposé plainte le 16 juillet [photo d'illustration].
Paul Pogba a déposé plainte le 16 juillet [photo d'illustration].
© AFP - Marco BERTORELLO

Selon les informations de France Inter, la mère de Paul Pogba a, comme son fils, été menacée par un groupe d'hommes. D'après un proche, ils se sont présentés à son domicile pour lui intimer l'ordre de convaincre son fils de leur donner de l'argent.

L'affaire Paul Pogba s'épaissit. D'après les documents que France Inter a pu consulter, sa mère, Yéo Moriba, a elle aussi été menacée par un groupe d'individus. Pour rappel, Paul Pogba a dénoncé des menaces à son encontre et du chantage de la part d'anciens amis et de son frère Mathias. Une enquête a été ouverte début août et plusieurs personnes ont été entendues, dont le joueur et plusieurs de ses proches.

Yéo Moriba menacée à son domicile au début de l'été

Dans sa première audition, Paul Pogba affirme notamment avoir été séquestré dans un appartement parisien en mars dernier. Deux hommes armés de fusils d'assaut lui auraient alors réclamé 13 millions d'euros, au motif qu'ils avaient discrètement protégé sa famille pendant treize ans.

Publicité

Mais d'après les nouvelles informations recueillies par France Inter, la mère du joueur a elle aussi été menacée par ces hommes. Selon un proche, auditionné par les enquêteurs, les mêmes hommes se sont présentés à la porte du domicile de Yéo Moriba au début de l'été pour la menacer. Avant qu'ils n'entrent, la mère de Paul Pogba a juste eu le temps de prévenir un proche. Ce dernier a fait appel au responsable de la sécurité de l'équipe de France de football au secours. Un agent lui même entendu, ces derniers jours, par les enquêteurs.

D'après les témoignages, les hommes sont parvenus à entrer dans le logement de Yéo Moriba. Ils lui auraient alors expliqué qu'ils ont protégé son fils pendant des années contre des personnes qui lui "voulaient du mal" et qu'à ce titre, le footballeur leur doit de l'argent. Ils lui auraient également dit que l'ancien colocataire du joueur à Manchester – un ami d'enfance et homme à tout faire – est particulièrement mécontent parce que Paul Pogba l'a accusé de lui avoir volé de l’argent ( voir notre premier article).

Le marabout sollicité pour une association, mais pas pour cibler Kylian Mbappé

D'après le proche auditionné par les enquêteurs, ces hommes racontent aussi avoir en leur possession, sur une clé USB, des enregistrements prouvant que Paul Pogba a demandé à un marabout de jeter un sort à Kylian Mbappé, son partenaire en équipe de France. Ils auraient alors affirmé à sa mère que s'il ne payait pas les 13 millions d’euros, ils dévoileraient aux journalistes toute cette histoire.

Dans une nouvelle audition devant les enquêteurs, Paul Pogba a de nouveau contesté cette version des faits. En revanche, il a reconnu avoir versé de l'argent à ce marabout afin de venir en aide à des enfants pauvres d'Afrique de l'ouest. Pour prouver ses dires, il a montré aux enquêteurs les photos d'une cargaison de sacs de riz.

Lors de cette deuxième audition, Paul Pogba est apparu tiraillé. Il s'est retrouvé à devoir en dire davantage sur le rôle de son frère dans cette affaire et a finalement affirmé que Mathias était sans doute lui-même menacé. Les vidéos publiées sur Internet - dans lesquelles Mathias Pogba affirme avoir des révélations à faire sur son frère - ne seraient ainsi pas de son initiative.

Aucun suspect arrêté

Deux hommes sont les principaux suspects. Le premier est le colocataire de Paul Pogba en Angleterre, lorsqu'il jouait à Manchester. Le deuxième homme est décrit comme très influent, pressant et déterminé. Les enquêteurs savent de qui il s'agit mais, pour l'instant, les deux suspects sont toujours dans la nature.