Alain Chabat brisera-t-il la malédiction des late shows à la française ?

Publicité

Alain Chabat brisera-t-il la malédiction des late shows à la française ?

Par
Avant Alain Chabat, Cyril Hanouna, Arthur, Jean-Luc Lemoine ou Mustapha El Atrassi ont tenté d'imposer leurs late shows en France
Avant Alain Chabat, Cyril Hanouna, Arthur, Jean-Luc Lemoine ou Mustapha El Atrassi ont tenté d'imposer leurs late shows en France
© Radio France - Xavier Demagny

Alain Chabat donne lundi 21 novembre le coup d'envoi du nouveau late show de TF1. Le programme sera diffusé chaque soir à 23 heures, du lundi au vendredi, pendant deux semaines. Un format à l'américaine qui n'a jusqu'ici jamais conquis le public en France.

C'est un objet télévisuel purement américain, ultra-populaire outre-Atlantique : le late Show, ce programme de fin de soirée autour d'un animateur star tel Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel ou David Letterman. Les Américains en sont accros, mais les tentatives d'importation en France n'ont jamais rencontré le succès espéré par les chaines. Beaucoup s'y sont frottés, à commencer par Arthur dès 1992 et son Émission impossible (la bien nommée) sur TF1, déprogrammée au bout de six mois. L'animateur a ensuite retenté l'expérience, sur la chaîne Comédie+, puis TF1. Ce soir avec Arthur n'a pas non plus attiré les téléspectateurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

D'autres ont tenté leur chance. Jean-Pierre Foucault au début des années 2000, mais On vous aura prévenus s'arrêtera après quatre numéros seulement sur TF1. Le succès n'est pas non plus au rendez-vous en 2016 pour Cyril Hanouna et son Hanounight Show sur Canal +. Le record de longévité revient finalement à Mustapha El Atrassi et La nuit nous appartient qui reste trois saisons à l'antenne, de 2009 à 2012, sur NRJ 12, sans pour autant rester dans les mémoires.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Des formats trop copiés-collés

Dans tous les cas, ces émissions s'inspirent largement, voire copient-collent, les late-shows à l'américaine... et c'est peut-être bien la raison de leur échec. "Ces tentatives françaises n'ont peut-être pas tenu compte de la difficulté d'importer une culture de l'humour et une culture populaire d'un continent à l'autre", analyse Marie-France Chambat-Houillon, professeure à l'université Paris-Assas et spécialiste des médias. "Décalquer des émissions américaines sur les chaines françaises, ce n'était pas forcément la bonne idée." La professeure, membre du Centre d'analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias (Carism), rappelle également que la tradition française est plutôt de programmer des émissions "culturelles" en deuxième et troisième partie de soirée. "Là, c'est un pari que fait TF1 de proposer du divertissement à 23 heures", ajoute Marie-France Chambat-Houillon.

Et si Chabat avait ses chances ?

Malgré les déboires des précédentes tentatives, Alain Chabat propose lui aussi une émission très semblable à celles qui fédèrent des millions de téléspectateurs américains. Le décor en est l'exemple le plus criant : il est quasiment calqué sur celui de The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.

En haut "Le Late avec Alain Chabat", en bas "The Tonight Show Starring Jimmy Fallon"
En haut "Le Late avec Alain Chabat", en bas "The Tonight Show Starring Jimmy Fallon"
© Radio France - Xavier Demagny

Mais le comédien-animateur-humoriste pourrait briser la malédiction : "Pour moi, Alain Chabat incarne particulièrement ce que doit être et doit faire un présentateur de late show", explique Marie-France Chambat-Houillon. "Il a une carrière longue d'humoriste, de réalisateur, d'animateur de télévision. C'est un homme qui a toutes les compétences pour que ce late show à la française soit réussi. D'autant plus qu'il est bien identifié, qu'il a un humour très particulier." Alain Chabat pourra aussi compter sur la programmation de son émission en pleine coupe du monde de football, après les matches du soir, ce qui pourrait booster ses audiences. Le pari est donc relativement raisonnable pour TF1, surtout que l'émission n'est pas en direct et que, pour l'instant, la chaîne n'a prévu que 10 numéros.