Publicité

Apple : on peut désormais acheter des pièces détachées pour réparer son iPhone

Par
Chez Apple, il est désormais possible d'éviter la case "réparateur"
Chez Apple, il est désormais possible d'éviter la case "réparateur"
© AFP - Nicolas Tucat

La marque à la pomme, qui a lancé un programme de réparation de ses appareils soi-même aux États-Unis en début d’année, a annoncé ce mardi l’étendre à huit pays d’Europe, dont la France. Un site permet d’acheter les éléments pour réparer son iPhone ou son Mac, et les outils qui vont avec.

Apple l’avait promis l’an dernier, et avait officiellement lancé ce programme aux États-Unis en début d’année. Il est désormais possible, et même adoubé et encadré par la marque, de réparer soi-même son téléphone ou son ordinateur. Depuis ce mardi, les pièces détachées Apple sont disponibles dans huit pays européens, dont la France et la Belgique.

"Le Self Service Repair Store propose plus de 200 pièces détachées et outils, ainsi que des manuels de réparation" traduits en français, annonce le communiqué d’Apple. Sur le site en question. Sur le site, disponible en français depuis mardi et au design sommaire, très différent de celui de l’Apple Store classique, on peut effectivement trouver de nombreuses pièces détachées, à des prix qui sont identiques à ceux pratiqués auprès des professionnels : de 16 € pour le ventilateur d'un MacBook à 320 € pour un écran d’iPhone 12 (et bien plus pour les écrans de Mac).

Publicité
Le design du site de vente des pièces détachées ne ressemble pas au design Apple
Le design du site de vente des pièces détachées ne ressemble pas au design Apple
- Capture d'écran

Pour les clients "ayant de l’expérience"

Le site d’Apple prévient : les manipulations, malgré la présence d’un manuel d’utilisation détaillé, sont plutôt destinées "aux clients ayant suffisamment d’expérience en matière de réparation d’appareils électroniques". Pour autant, la démarche est une vraie nouveauté pour la marque à la Pomme : jusqu'à présent, le simple fait d'ouvrir soi-même son téléphone, même sans rien changer à l'intérieur, suffisait à faire sauter la garantie du téléphone. Et longtemps, Apple a conçu le design de ses appareils pour que personne ne puisse les ouvrir, sauf les réparateurs agréés.

Net Plus Ultra
2 min

Dans sa démarche, la marque propose aussi de faire baisser le prix des pièces détachées en renvoyant ses pièces défectueuses, qui sont alors soit recyclées soit reconditionnées. Et surtout, Apple propose d’acheter les outils permettant d’effectuer les réparations de façon optimale. Cela va de la petite vis de sécurité, vendue dix centimes d’euro, à une machine chauffante pour démonter l’écran de son téléphone, à 230 euros.

Une mallette d’outils à louer

Des accessoires aussi proposés à la location, pour 59 euros la semaine, et livrés dans une mallette contenant tous les accessoires servant à réparer votre modèle, et pesant… Jusqu’à 20 kilos pour les kits de réparation d’iPhone. Le tout livré par transporteur et à renvoyer par ce même transporteur – ce qui est économisé par la location du matériel est peut-être compensé par l’empreinte carbone.

Si le virage dans la stratégie d’Apple est indéniable En revanche, seul un certain nombre de modèles sont couverts... et pas les plus anciens : les téléphones à partir de l'iPhone 12 et les ordinateurs à partir du MacBook Air M1 sont disponibles – soit des modèles sortis en 2020. Il faudra attendre un peu pour savoir si cette boutique de pièces détachées permet de lutter réellement contre l'obsolescence des appareils.