Publicité

Après un sondage, Elon Musk rétablit le compte Twitter de Donald Trump (qui préfère rester sur son réseau)

Par
Le compte de Donald Trump avait été suspendu en janvier 2021
Le compte de Donald Trump avait été suspendu en janvier 2021
© AFP - Olivier DOULIERY

Parmi ses principaux plans pour réformer Twitter après son rachat, Elon Musk évoquait souvent son aversion pour les suspensions de comptes permanentes. Samedi, après un sondage, il a rétabli le compte de Donald Trump. Mais celui-ci a affirmé qu'il restait sur son propre réseau social, Truth Social.

Après plus d'un an et demi d'absence, le compte @RealDonaldTrump est de retour sur Twitter : l'ancien président américain, dont le compte avait été suspendu définitivement en janvier 2021 après la tentative d'assaut sur le Capitole, va pouvoir faire son retour sur le réseau social.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Vox Populi, Vox Dei"

Il doit cette décision au nouveau patron de Twitter : Elon Musk a décidé, samedi, de soumettre à un sondage auprès des utilisateurs et utilisatrices du réseau social la question "Donald Trump doit-il être réintégré ?". Résultat : sur plus de quinze millions de répondants, 51,8% ont répondu "oui".

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Le peuple s'est exprimé. Trump va être rétabli" a déclaré l'entrepreneur, ajoutant la locution "Vox populi, vox dei" ("La voix du peuple est la voix de Dieu"). Quelques minutes plus tard à peine, le compte de l'ancien président était rétabli. Dimanche matin, alors que son nombre d'abonnés avait été remis à zéro, son compte comptait déjà plus de 24 millions d'abonnés - avant sa suspension, il en comptait environ 88 millions.

Donald Trump préfère rester sur "Truth Social"

Mais pour l'instant... Donald Trump lui-même n'a rien tweeté. Samedi soir, lors d'une intervention en vidéo dans un rassemblement politique, il a déclaré à propos d'Elon Musk : "Je l'aime bien, c'est un sacré personnage et j'aime les sacrés personnages". Mais même s'il estime que le réseau social est désormais "entre de bonnes mains", il a aussi rappelé que désormais, il avait son propre réseau, Truth Social.

"Ne vous inquiétez pas, nous n'allons nulle part : Truth Social est spécial", avait écrit Donald Trump sur ce réseau... tout en appelant ses abonnés à voter sur Twitter pour sa réintégration. L'ancien président semble déterminé à rester sur son propre réseau. Mais il ne dispose "que" d'une audience de quatre millions, loin des 24 millions accumulés sur Twitter en quelques heures : quelques jours après son annonce de candidature à la prochaine présidentielle, la tentation d'une telle audience sera forte.

Musk avait promis un "conseil de modération"

La réintégration de Donald Trump sur Twitter était une question récurrente depuis qu'Elon Musk avait fait connaître son intention, au printemps dernier, de racheter le réseau social. A plusieurs reprises, l'entrepreneur avait affirmé qu'il était réticent à la suspension permanentes de comptes – sans jamais évoquer directement le cas de Trump.

Pourtant, peu après que le rachat avait été confirmé, Elon Musk avait assuré qu'aucune décision majeure sur les contenus, ou sur la réintégration de tel ou tel compte, ne serait prise sans qu'un "conseil de modération" dédié ne soit consulté. Une annonce destinée à rassurer notamment les annonceurs qui s'inquiétaient de l'évolution de la politique de modération sous le règne de Musk, défenseur d'une liberté d'expression absolue. En soumettant la réintégration à un sondage Twitter, Elon Musk a donc démenti cette promesse.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.