Publicité

Au regard du coût des fournitures scolaires, l'allocation versée aux familles précaires est "juste et utile"

Par
Le panier moyen pour la rentrée scolaire 2021 est en hausse d'environ 1%.
Le panier moyen pour la rentrée scolaire 2021 est en hausse d'environ 1%.
© Maxppp - Arnaud Journois

Attribuée aujourd'hui à 3 millions de familles modestes, l'allocation de rentrée scolaire permet de financer un panier moyen en augmentation de 1%. Les associations familiales publient cette semaine leurs traditionnelles enquêtes annuelles sur le prix des achats à l'approche de septembre.

Avec un panier moyen à 199,64 euros pour l'entrée en 6e – 100 euros de fournitures scolaire, 51 euros de papeterie et 48 euros d'articles de sports – les dépenses de rentrée pèsent encore lourdement cette année sur le budget des familles les plus fragiles, rappelle Famille de France à deux semaines du retour en classe. L'association a fait et refait ses calculs compilant des dizaines de références dans différents magasins à travers la France, et sur internet. Une enveloppe minimum à laquelle il faut ajouter les frais d'assurance, de cantine, de transport et d'activité extra-scolaires. 

4% d'augmentation pour la papeterie

En un an, la hausse des prix est modérée : + 1,04%, sous l'inflation. Mais dans le détail : la papeterie fait un bond de 4%, alors que les fournitures (crayons, règle, trousse etc...) baissent de 0,42%. Les articles de sports eux augmentent plus légèrement de 0,76%. C'est dans les hypermarchés que les tarifs sont les plus attractifs. Mais mieux vaut éviter les premiers prix, conseille l'association, au risque de devoir racheter certains articles plus rapidement que prévu. 

Publicité

Cette année, le gouvernement n'a pas reconduit la prime de 100 euros supplémentaires par enfant pour couvrir les frais liés à l'épidémie. "Malheureusement, le coup de pouce de l'an dernier, que nous avions fortement salué, n'a pas lieu cette année. Il est vrai que le prix des masques a chuté. Mais attention aux arnaques. Certains masques sont encore hors de prix et peuvent plomber les petits budgets", avertit Chantal Huet, la présidente de Famille de France. 

Avec entre 370 et 404 euros d'allocation par enfants, de 6 et 18 ans, l'allocation de rentrée scolaire est malgré tout loin de couvrir l'ensemble des achats pour les filières professionnelles, alerte le réseau associatif. Le coût de la mallette de rentrée en CAP coiffure peut aller jusqu'à 600 euros ! "Souvent les deux premiers salaires de l'apprenti y passent. C'est dur à encaisser et un peu décourageant", regrette Chantal Huet. 

Une aide qui fonctionne 

D'où sa proposition de moduler un peu plus cette allocation selon les âges et les filières note l'association, mais surtout pas d'en changer les fondamentaux. Longuement interrogé par la Cour des comptes en mars dernier sur l'utilité de l'ARS et d'éventuels abus, le tissu associatif rappelle l'utilité de cette aide, et l'intérêt de ne pas flécher ces sommes sur des produits en particulier. Quelques dizaines d'euros économisés permettent de financer, par exemple, l'achat de vêtements ou d'un bureau l'année suivante : "Il faut impérativement faire confiance aux famille. Cette aide est juste, justifiée et utile."

Pour toucher cette allocation, vos revenus annuels ne doivent pas dépasser 25.300 euros pour un enfant, 31.000 euros pour deux enfants, ou 36.005 euros pour trois enfants.