Publicité

Aux Francos, des cœurs à vif

Par

Foulquier Thiefaine 1982
Foulquier Thiefaine 1982
© Roger Picard

Ce que j'aime, ce sont les artistes qui paient comptant.

Parmi ces artistes que Foulquier aimait tant : Hubert-Félix Thiéfaine , présent lui aussi dès la première édition.

Publicité

Quand il débute le premier concert de l'édition 1985 sur la scène de Saint-Jean d'Acre, il a déjà six albums studio à son actif et connaît Jean-Louis Foulquier depuis plusieurs années. En 2011 , Thiéfaine se souvient de son premier passage aux Francofolies et du trac au moment de monter sur scène :

Thiefaine Francofolies 2012

39 sec

En 2006 , 20 ans après la première édition, avec la même fougue, Thiéfaine retrouve Saint-Jean d'Acre :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La première année, c'est Thiefaine qui ouvre les Francos. L'année suivante, c'est Philippe Léotard qui ouvre - avec 24h d'avance - la seconde édition avec une création originale. Foulquier le présente sur scène comme le "parrain" des fêtes de La Rochelle :

Leotard Foulquier 1986

1 min

En 2001, comme des gamins, ils se souviennent de cette édition :

Souvenir 2011 Leotard Francofolies

3 min

Renaud 1989
Renaud 1989
© Claude Medale / Kipa / Corbis

Parmi les grandes rencontres, il y eut Renaud . Lors des Francofolies 2007, Foulquier se souvenait avec humour de ses débuts sur scène.

Premier concert de Renaud : il y avait deux personnes dans la salle. Deux personnes sur scène. Il est arrivé et il a fait : "Match nul !"

2007 Foulquier souvenir Renaud

2 min

Mais la première venue de Renaud aux Francos reste synonyme de beaucoup d'émotion, comme le raconte Foulquier dans "Au large de la nuit " (Denoël, 1989) :

C’est Renaud orphelin qui cloue l’assistance dans une émotion non figée par une triste injustice. Dans l’avion qui le ramène du Québec, il a griffonné sur un bout de papier une chanson intitulée Putain de camion en hommage à son pote Coluche . Le soir des Francofolies après avoir exécuté de main de maître un spectacle éblouissant de qualité, il ne nous laisse pas partir comme ça. De ses mains tremblantes il est revenu sur son galion en berne nous chanter le parrain de Lolita en fuite. Les gorges se sont noyées et les yeux subitement se sont cernés. Son beau visage de chanteur énervé tout à coup creusé est alors simplement celui d’une âme en peine.

En 1995 , c'est à son tour de faire "la fête" pour la soirée d'ouverture.

C'est vous dire si on rêve !

Pour le plaisir et parce que la mer et les marins sont les rois à La Rochelle, voilà "un peu de musique sur la vie d'un marin" :

renaud C'est pas l'homme qui prend la mer Francofolies

4 min

Mano Solo Franco 2005
Mano Solo Franco 2005
© MaxPPP

Un autre artiste qui mettait son coeur et ses tripes sur scène, droit, sans mentir, sans rougir : le grand et fragile Mano Solo .

Foulquier a eu le coup de coeur pour lui et l'a très souvent invité au micro de "Pollen" sur France Inter.

Il lui offre - en 1994 - sa première grande scène aux Francofolies de La Rochelle.

J'ai pas peur,

je suis content d'être là

Mano Solo Francos 1994

1 min

A fleur de peau, écorché vif... nous laisserons les mots de la fin à Richard Bohringer , lisant un poème en 2011. C'est beau, un poète, la nuit :

bohringer 1991

4 min