Publicité

Bande dessinée : trois bonnes raisons de lire le nouveau "Métal hurlant"

Par
Détail de la couverture de Métal hurlant par Hugo Bienvenu
Détail de la couverture de Métal hurlant par Hugo Bienvenu
- Métal Hurlant

Le magazine disparu une première fois en 1987, puis reparu de 2002 à 2004, revient dans une maquette élégante et une couverture signée Ugo bienvenu. Edité par Vincent Bernière (Les Cahiers de la BD…) il remet à l’honneur la BD de science-fiction. Le premier opus est consacré à l'anticipation proche.

Trimestriel, le magazine Métal hurlant a conservé la diversité d’auteurs et de styles des débuts.  

Que du beau monde ! 

Philippe Manoeuvre : "A l'époque, Métal hurlant était une cellule véritablement explosive, composée de dissidents de Pilote qu'on ne laissait pas faire ce qu'ils voulaient dans leur ancien journal."

Publicité

D’Alfred à Enki Bilal en passant par Ugo Bienvenu ou Mathieu Bablet… Dans cette nouvelle revue, se trouvent des noms en vue de la BD d’aujourd’hui pour créer un "lieu" où s’échangent les visions du monde d’aujourd’hui et de demain.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une équipe peut-être plus sage que celle des débuts de la revue, mais comme l’explique l'éditeur Vincent Bernière : "Depuis les années 1970, la science-fiction est devenue un genre complètement mainstream. Il est donc difficile de révolutionner la SF alors qu'elle est partout."

Ce Métal Hurlant new-look propose néanmoins de jolies découvertes parmi les auteurs de BD. Comme Berliac : ce jeune dessinateur d'origine argentine s'inspire du gekiga (manga pour adultes) des années 1970, pour proposer une histoire courte en noir et blanc que n’auraient pas renié ses aînés.

La SF pas si loin de notre avenir 

Détail de la BD de M Bablet dans Métal hurlant
Détail de la BD de M Bablet dans Métal hurlant
- Métal hurlant

La crise du Covid-19 nous a rappelés que la science-fiction avait imaginé les pandémies. Autant être prévenu de ce qui va nous arriver ! Les 288 pages du nouveau Métal Hurlant proposent un quart d’histoires courtes en BD, le reste d’articles et d'interviews dont celles d'Enki Bilal et d'Alain Damasio et l'ambition de "décaler un tout petit peu le monde tel qu'il est afin de se projeter dans le futur, le passé, l'espace, n'importe où."

Même si le futur n'arrive jamais comme on l'avait prévu, découvrir comment il est imaginé aujourd'hui est instructif. Qu'il soit idéal, ou  redouté… Dans ce numéro de Métal hurlant, l'architecte Eric de Broche des Combes prévient : "l'avenir en vert n'existera pas".

Surtout la SF, est un art populaire plein de vitalité qui permet toutes les folies imaginaires. Mathieu Bablet (Prix BD FNAC France Inter 2021 pour Carbone et Silicium) conçoit un immeuble qui se noie avec des humains dessus. Merwan et Sandrine Bonini racontent l'histoire d'une randonnée qui tourne mal et dénoncent notre dépendance aux smartphones. Jérémy Perodeau évoque une tanière sous-marine. Et dans Solar plant, Anna Mill et Luke Jones jouent sur la réalité virtuelle....

Relancer la tradition des revues et des BD en feuilletons ou en nouvelles

Le pari de Vincent Bernière est audacieux. Il relance un titre d'une époque où les revues faisaient office de test pour les futures bandes dessinées publiées. Les journaux servaient à la fois de laboratoires, et de lieux de création d'équipes. Les auteurs se retrouvaient pour les bouclages. De ces réunions naissaient parfois de nouvelles équipes, des projets...

Aller plus loin

At last but not least : le prix ! On  trouve Métal hurlant dans les librairies et dans les kiosques. Pour presque 20€ lire de la BD de Mathieu Bablet, un ITW de Damasio, ou d’’Enki Bilal… ce qui n'est pas cher du tout.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.