Beaux livres : les 12 livres et bandes dessinées à offrir ou se faire offrir

Publicité

Beaux livres : les 12 livres et bandes dessinées à offrir ou se faire offrir

Par
Quels beaux livres offrir à Noël ?
Quels beaux livres offrir à Noël ?
© Getty - Betsie Van der Meer

Une réédition d'un chef-d'œuvre devenu un classique du manga, un ouvrage de Tintin dans sa version originale colorisée, l'illustration exceptionnelle d'un conte perse ancien, les pattes de mouche du plus british des dessinateurs, des interviews fleuves d'artistes... Que choisir ? On vous guide.

Les sept épreuves de Rostam : splendide pop up

S'il ne fallait en choisir qu'un, ce serait celui-là : le plus incroyable de tous les beaux livres dessinés. Après Zahhah, la légende du roi serpent, Hamid Rahmanian et Simon Arizpe adaptent en livre pop-up, un conte du Livre des rois. Un récit de l'ancien royaume perse raconté par le poète Ferdowsi au XIe siècle… À chaque page, un univers exceptionnel se déploie. Le parfum des Contes des 1001 nuits se glisse dans les dessins en hommage à ce récit initiatique du soufisme, inspirés de l'iconographie persane. On suit avec un immense plaisir l'histoire du roi Keïs Kaous sauvé par un garçon valeureux qui ose s'attaquer aux animaux sauvages, aux démons, aux sorcières… On assiste à ces exploits en étant soufflé par l'ingéniosité des pop-ups.

Les sept épreuves de Rostam de Hamid Rahmanian et de Simon Arizpe est publié aux Editions Les Rêveurs

Publicité

"Et Franquin créa la gaffe" par Numa Sadoul et André Franquin : la bible

Les fans du grand maître de la BD franco-belge, le père de Gaston Lagaffe, de Spirou et Fantasio, l'auteur d'Idées noires… vont être ravis. Cet entretien mythique de 400 pages publié en 1986 est de retour. L'année précédente, Numa Sadoul avait rencontré le dessinateur qui avait accepté de se livrer au supplice de la question pendant quelques jours dans le Sud de la France.

Le résultat ? Un interview fleuve dans lequel Franquin évoque ses influences dont Chirico, mais aussi Disney et Tex Avery, son admiration pour la gravure, la place de la religion dans sa famille, la censure et l'autocensure, mais aussi sa dépression nerveuse qui débute fin 1982. Un long passage sur Spirou, et sa reprise par Franquin au pied levé, nous apprend comment il a inventé le Marsupilami : en se bidonnant bien sûr ! Plus loin, on découvre que ce grand dessinateur avait du mal avec les jambes… Numa Sadoul n'oublie pas d'interroger Franquin sur Gaston Lagaffe, un personnage à prendre plus au premier degré selon lui : "Je suis le plus conformiste qui soit" … C'est passionnant.

LIRE |  Gaston Lagaffe en toutes lettres

LIRE |  Gaston, gaffeur mais moderne

Et Franquin créa la gaffe par Numa Sadoul et André Franquin est publié chez Glénat

"Enki Bilal, sublime chaos" : un dessinateur à nu

Une autre interview fleuve qui enseigne beaucoup sur un auteur majeur de BD. Magnifiquement illustré par ses dessins, et ses peintures, l'auteur de la trilogie Nikopol parle de son père à la présence fantomatique, de politique, de son questionnement obsessionnel sur la mémoire, de science-fiction… Et c'est captivant, parce que cash.

Enki Bilal, sublime chaos, conversations avec Christophe Ono-dit-biot est paru chez Casterman

"Les pieds dans l'eau et autres vies"de Quentin Blake et "Le livre de Quentin Blake" par Jenny Uglow : pour une cure de dessin

Ses dessins très évocateurs en pattes de mouche sont devenus mondialement célèbres pour avoir illustré les ouvrages de Roald Dahl. Mais l'Anglais Quentin Blake ne peut se résumer à cela. Les pieds dans l'eau est un recueil de sélections thématiques (La nouvelle robe, L'art de la conversation…) en noir et blanc. Les Jeux olympiques alternatifs résument l'esprit de ce grand dessinateur : de l'humour tout en finesse et de la classe. Le livre de Quentin Blake par Jenny Uglow résume soixante-dix ans de carrière du maître anglais à travers ses dessins. Il permet de mesurer l'évolution de son travail. Et d'en découvrir des aspects méconnus.

LIRE | Pour Quentin Blake, "l'illustration, c'est comme jouer tous les rôles au théâtre"

Les pieds dans l'eau et autres vies de Quentin Blake et Le livre de Quentin Blake sont parus chez Gallimard

"Les Cigares du pharaon*"* d'Hergé : la BD en VO

Alors qu’il vogue vers Port-Saïd avec Milou, Tintin fait la rencontre de Philémon Siclone, un extravagant égyptologue parti à la recherche du tombeau du Pharaon Kih-Oskh. Le reporter l'accompagne et se retrouve mêlé, malgré lui, à un odieux trafic d’ampleur internationale. De l’Arabie à l'Inde, il traverse une série d’épreuves qui lui font plusieurs fois frôler la mort… Publié en 1932, cet album d'Hergé est le quatrième des aventures de Tintin. Il croise déjà les Dupondt (qui ne s'appellent pas encore comme ça), et fait connaissance avec la drogue, et la répression policière… Ce qui est fort pour un livre destiné au départ à la jeunesse et publié dans le Petit-Vingtième ! Cette version originale mise en couleurs nous replonge dans un récit très marqué par l'onirisme.

LIRE |  Tintin, l'aventure immersive, trois raison de se ruer à l'Atelier des lumières à Paris

Les cigares du pharaon d'Hergé republié chez Editions moulins art Casterman

"Version originale" de Jean-Claude Götting : bel hommage au cinéma

Une vraie-fausse séance de cinéma. En noir et blanc charbonneux, sa marque de fabrique, Jean-Claude Gotting a dessiné des images que l'on dirait tirées d'une pellicule. Le dessinateur a poussé l'imitation jusqu'à glisser de fausses pages de synopsis. Elles contiennent des extraits comme tapés à la machine en hommage au 7e art - une scène d'un film de Diastème, par exemple. Le tout est poétique, nostalgique et donne furieusement envie de se faire une toile. Un futur classique.

Version originale de Jean-Claude Götting chez Virages graphiques

"Humaine trop humaine" de Catherine Meurisse : la philosophie

L'autrice de La légéreté dessine depuis 2017 dans Philosophie magazine. Un travail qui lui a permis de dialoguer avec Descartes, Deleuze, Thoreau, Sartre ou Gottlob Frege… Ces philosophes, placés dans des situations du quotidien et agrémentés à la sauce piquante Meurisse, deviennent drôles, décalés, accessibles, humains…

ECOUTER | Catherine Meurisse invitée de Totemic pour sa bande dessinée "Humaine, trop humaine"

Humaine trop humaine de Catherine Meurisse chez Dargaud

"Matteo" de Gibrat : œuvre complète

Jean-Pierre Gibrat a mis un point final à son exceptionnelle saga historique consacrée à son personnage emblématique. Grâce à Mattéo, on a vécu l'embrasement révolutionnaire et conflictuel du début du XXe siècle : Première Guerre mondiale, Révolution russe, Guerre d'Espagne… Le dessin est splendide, le récit pas manichéen et bien mené. À lire et relire !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Mattéo – Premier cycle (1914-1919), Second cycle (1939-1939) et Sixième époque (2 septembre 1939 – 3 juin 1940) est paru chez Futuropolis

"À la fin des catastrophes" : l'air du temps selon Sfar

Des chiens qui soulignent que le jet d'eau des nettoyeurs de rue est forcément important vu qu'ils ne sortent qu'une fois par jour ; un extrait du discours démagogique d'un maire ; une remarque d'animaux qui notent qu'ils sont tranquilles sauf quand les humains font leur jogging à 19h ; l'amabilité des serveurs qui réclament d'être payés avant même d'avoir servi… Ces scènes de vie, souvent parisiennes, qui racontent notre époque constituent ce recueil de dessins publiés dans Paris-Match en alternance avec Sempé à qui un hommage discret est rendu. Le trait de Joann Sfar rehaussé d'aquarelle s'est fait plus poétique… Et c'est beau.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

A la fin des catastrophes de Joann Sfar est paru chez Gallimard

"Ras le bol" de Cardon : les années 1970 toujours d'actualité

Entre 1970 et 1976, cet auteur aux dessins faits de hachures en noir et blanc au rendu subtil publiait ses strips dans Politique Hebdo et dans L'humanité. Ce livre est le recueil de ces publications. Il y dénonçait la société de consommation, les Parisiens chassés de la capitale pour cause de construction, le sang qui coulait déjà en Iran, les plages salies par les touristes, la pollution qui gagne du terrain, l'écologie qui serait rentable… Le ton est amer, et les propos résonnent encore aujourd'hui.

Ras le bol de Cardon est paru aux Editions des Requins marteaux et Super loto éditions

"Les fleurs du mal" : noir c'est noir

Il a publié  Mademoiselle Baudelaire, l'histoire d'amour de Charles Baudelaire avec Jeanne Duval, à qui il avait donné ce qu'il faut de noirceur. De son compagnonnage avec le poète, Yslaire tire une vision pertinente, sombre et vénéneuse de son œuvre. Ses illustrations des 100 poèmes de l'édition de 1857 relèvent leur côté sulfureux. Indispensable pour le bicentenaire de la naissance du poète.

Les fleurs du mal de Baudelaire illustré par Yslaire est paru chez Dupuis dans la collection Aire libre

Duo : 100 dessins pour de bonnes causes

À réécouter : Riad Sattouf
Popopop
53 min

L'éditeur a eu l'idée de "marier" des auteurs. Il a ensuite demandé aux duos de livrer un dessin. Benjamin Lacombe et Marco Marzoni ont dessiné une splendide femme asiatique qui rend un bel hommage aux estampes. Pénélope Bagieu et Marion Billet ont reproduit la ville… Claire Braud et Aude Picault célèbrent une douce société féminine. Tandis que Bastien Vivès et Balak donnent leur vision d'un magasin de… seins. Même si on aurait aimé en savoir plus sur leur choix de dessin, l'ensemble est très beau, et donne un panorama d'ensemble de l'illustration en France.

Duo est paru chez Glénat – Les fonds de la vente du livre iront à Epic qui s'occupe de les redistribuer aux associations liées à l'enfance et à l'environnement

Et aussi…

  • La petite sirène au goût du jour. Et si ce classique de la littérature jeunesse dissimulait une histoire d'amour homosexuelle vécue par son auteur ? Les dessins de Benjamin Lacombe redonnent toute son ambiguïté à l'histoire. Un livret précise le contexte de la rédaction du conte… La petite sirène de Hans Christian Andersen et Benjamin Lacombe chez Albin Michel
  • Quartier lointain. Le chef-d'œuvre de Jiro Taniguchi a d'abord été publié dans un sens de lecture qui convenait au public européen. Depuis cette première édition, les lecteurs français se sont habitués aux mangas et peuvent désormais relire Quartier lointain dans son format original. L'occasion de se plonger dans ce classique du maître décédé en 2017. Quartier lointain de Jiro Taniguchi est paru chez Casterman
  • Une autre réédition fantastique : Phénix, l'oiseau de feu – Tome 1 le chef d'œuvre d'Osamu Tezuka paru en 1980. Au début du XVe siècle, au Japon un jeune garçon conduit par un étrange oiseau veut sauver la Terre menacée d'extinction… Phénix, l'oiseau de feu d'Osamu Tezuka est paru chez Delcourt.
  • Un recueil de strips : Pim pam poum de Rudolph Dirks 1936-1942 chez Urban comics, ces Katzenjammer kids sont nés dans les journaux américains au tournant du XXe siècle. D'abord dessinés par Rudolph Dirks, ils sont repris à partir de 1914 par Harold Knerr. Ces Bambins taquins peuvent encore nous faire rire et sont un témoignage important de ce qu'il se faisait à cette époque.
  • Le livre d'or de Titeuf. Trente ans que le garnement à mèche de Zep réjouit petits et grands avec sa vie d'écolier, cela valait bien un Livre d'or ! Il existe, il est beau, et il est publié chez Glénat.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.